Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 08:00
ahindley-ET-ianbrady.jpg
Nom : MYRA HINDLEY et IAN BRADY
Surnom : « Les tueurs de La Lande »
Né(s) le :
Lui : 02.01.1938 à Gorbals (Glasgow
Elle : 23 juillet 1942 à Gorton (district industriel de Manchester)
Mort(s) le :
Lui : encore en vie
Elle :16 novembre 2002
 
Tueurs en série Britanniques
 
PREAMBULE
 
Ils se rencontrent en 1961.Ils ont alors respectivement 23 ans et 19 ans.
Les "tueurs de la lande" condamnés à la prison à vie en 1966 pour les meurtres, parfois précédés de tortures, de cinq enfants, âgés de 10 à 17 ans.
 
Le couple photographie Lesley Ann dans des poses pornographiques et se repasse une bande enregistrée avec les cris de terreur et de douleur de Lesley Ann pendant qu'il font l'amour. (Ils ont enregistré les 15 dernières minutes de sa vie ...).
 
IAN BRADY
 
Mère :Margaret(Peggy)Stewart
Père : Décédé avant sa naissance. Sa mère épouse Patrick Brady quand Ian a 12 ans.
 
Passionné de la période nazi.
Passionné par la torture.
Ian Brady est toujours en prison à écrire sa biographie qu'il n'autorisera à publier qu'après sa mort.   Il n’a jamais exprimé le moindre regret.

 

 

La justice lui refuse le droit au suicide en mars 2000.
 
MYRA HINDLEY
 
Père Bob Hindley
Mère : Nellie (Hettie) Hindley
Une soeur : Maureen (née en août 1946).
 
Elle décède à l’âge de 60 ans le 22.11.2002 à l'hôpital St Edmunds (dans le Suffolk) après y avoir été admise le 12 novembre, pour une infection pulmonaire et de sévères problèmes respiratoires.
 
Myra Hindley était incarcérée à la prison de Highpoint depuis 1997.Elle était en très mauvaise santé et son état n'a fait que se détériorer à l'hôpital. Elle avait déjà eu une attaque cardiaque auparavant et souffrait également d'angine et d'ostéoporose.
 
Après avoir passé 36 ans en prison, Myra Hindley espérait être libérée prochainement et en avait fait légalement la demande. Si la maladie ne l'avait pas emporté, Hindley aurait sans doute pu sortir de prison.
 
Hindley était une grosse fumeuse et le médecin de la prison lui avait donné des patchs pour qu'elle cesse de fumer mais elle n'en avait pas tenu compte.
Elle fut incinérée et ses cendres dispersées.
 
Elle n’a jamais exprimé le moindre regret.
 
Les victimes
 
 
Pauline READE 16 ans 
paulinereade.jpg
12.07.1963 : disparut sur la route de la disco près de sa maison de Gorton, à Manchester dans le nord de Angleterre. Myra Hindley expliqua à la jeune fille qu'elle avait perdu ses gants et demanda son aide pour les retrouver. Son corps ne fut découvert qu'en 1987 suite aux confessions de Myra Hindley et de Ian Brady.
John Kilbride-12 ans
180px-John-Kilbride.jpg
23.11.1963 : disparut quatre mois plus tard, le jour suivant l'assassinat du Président Kennedy. Après que le funeste couple l'ait attiré jusqu'a la lande, ils l'agressèrent sexuellement avant de le tuer. Après le meurtre, Hindley se fit photographier par Brady sur la tombe de l'enfant tenant son chien de compagnie dans ses bras. Une photographie en guise de sinistre trophée de leur dernier outrage, une image qui allait plus tard mener la police à la dépouille du jeune garçon.
 
Keith Bennett 12 ans 
keithbennett.jpg
 
16.06.1964. Disparut près de sa maison de Chorlton-sur-Medlock (Manchester ) Son corps ne sera jamais découvert.
Lesley Ann Downey
lesley-ann-downey.jpg
26.12.1964 : fut la plus jeune victime du couple. La fillette de 10 ans fut tuée le jour du boxing day 1964 après avoir été attiré d'un parc d'amusement jusqu'à la maison que Hindley partageait avec sa grand-mère dans Hattersley. Dans la chambre à coucher de Hindley, elle fut dépouillée, sexuellement maltraitée et torturée pendant qu'ils la forçaient à poser pour des photographies pornographiques. L'attaque fut enregistrée sur bande sonore par Hindley et les 16 minutes 21 secondes des derniers moments désespérés de la fillette furent déposés comme élément de preuve lors de leur procès. Son corps sera retrouvé le 15.10.1965.
 
Edward Evans, 17 ans
180px-Edward-Evans.jpg
06.10.1965.Son meurtre a été observé de force par le beau frère de Hindley . Terriblement choqué, il ne bougea pas, aida même à « cacher » le corps, puis s’enfuit et appela la police. C’est « grâce » à lui que le couple maléfique stoppera son parcours criminel. Edward Evans était homosexuel.
 
L’enquête et La condamnation
 
Arrêtés le 07.10.1965 sur dénonciation.
 

Le couple fut finalement livré à la justice après qu'ils aient fait participer le beau-frère de 17 ans de Hindley dans la mort d'Edward Evans, également âgé de 17 ans. David Smith fut forcé d'observer Evans être massacré par Brady avec une hache, étouffé avec un coussin et terminer sa tâche sinistre avec un câble électrique.

Horriblement choqué, David Smith aida le couple à porter le corps ficelé dans une chambre à coucher. Puis, terrifié, il s'enfuya et appela la police. Le couple lui avait raconté en détails les autres meurtres auparavant, mais Smith avait toujours cru à des histoires inventées.

Ce qui a été trouvé par les enquêteurs lors des perquisitions au domicile du couple
 

- Une bibliothèque fournie, composée pour l’essentiel d’œuvres de Sade et d’ouvrages consacrés à la torture. 

- Un album de plus de cent photographies dont la plupart avaient été prise dans les landes de Saddleworth.
Fait plus curieux encore, une grande partie de ces photographies représentaient deux points particuliers de ce paysage morne et insignifiant, deux lieux ne présentant aucun intérêt photographique. Pourquoi Brady a t-il pris la peine de les photographier si abondamment ?
 

On fit une autre trouvaille dans le livre de prières de Myra Hindley, une jeune femme qui ne manquait jamais le service religieux du dimanche. C’est un reçu pour deux valises laissées à la consigne d’une gare de Manchester.

 

Les valises contenaient une collection de livres sur la torture et le sadisme.

 

Il s’y trouvait aussi un certain nombre de photos pornographiques dont le sujet était une petite fille brune, entièrement nue, à l’exception de souliers et de chaussettes, avec une écharpe enroulée autour de son cou et couvrant la bouche et le nez.

 

De ces photos, un magistrat devait dire par la suite ; « Il n’y a pas dans la langue anglaise d’adjectifs appropriés pour les décrire. » Et cela n’était pas encore le plus révoltant.

 

Deux bobines de ruban magnétique furent retrouvées dans l’une des mallettes. Les policiers les montèrent sur un magnétophone et écoutèrent les enregistrements. Ils entendirent un programme de télévision, puis des chants de Noël, puis l’accompagnement sonore d’une scène que ces hommes pourtant endurcis n’osaient imaginer.

 

Trois voix, dont ils en reconnurent deux comme celles de Ian Brady et Myra Hindley, et dont l’autre était une voix de petite fille.

 

L’enregistrement avait de toute évidence été fait dans une chambre où la fillette avait été déshabillée, violée et torturée. Ian Brady et Myra Hindley parlaient en des termes d’une obscénité impubliable ; et la fillette criait, sanglotait, suppliait le couple sadique de l’épargner… »

 

Condamnation

 
Lui : Condamné trois fois à la prison à vie en 1966. Il est reconnu coupable des meutres de Kilbride, Evans et Downey..
 
Elle:  Condamnée deux fois à la prison à vie en 1966. Elle est reconnue coupable des meurtres de Evans et Downey
 
Condamnée aussi à 7 ans de prison pour avoir caché Brady après le meurtre de Kilbride.
 
Les liens vidéo

Partager cet article

Repost 0

commentaires