Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 08:35
Genene-Jones.jpg
Nom Genene Jones
Surnom : L’ange de la mort
Née le : 13.07.1950
Morte le : Encore en vie
Tueur en série Américaine
 
 
PREAMBULE
 
Surnommée «L’infirmière diabolique», elle a travaillé dans plusieurs services de pédiatrie au Texas dans les années1980. On pense qu’elle a tué entre 11 et 46 enfants en leur administrant des doses mortelles de différentes substances entre 1981 et 1982. En 1985, elle est condamnée à 99 ans de prison pour la mort d’un enfant et à 60 ans de prison pour une tentative d’empoisonnement sur un autre. Il n’a jamais pu être prouvé de liens certains avec Genene Jones pour les autres enfants décédés
 
L’enfance et l’adolescence de Genene Jones
 
Genene Jones est une enfant abandonnée et adoptée par la famille Jones, qui, a déjà, lors de son intégration dans sa famille, 3 autres enfants adoptés.
Elle vécut près de San Antonio son enfance, dans une maison de deux étages.
Son père adoptif était chef d’entreprise (secteur divertissement) et exploitait notamment des boites de nuit. Dick, le père adoptif fit néanmoins faillite et dut trouver un autre travail.
 
1960 : A l’age de 10 ans, Genene a vu son père se faire arrêter pour vol ; avec effraction d’un coffre fort. 1500$ et des bijoux avaient été volés. Dick ayant laissé des traces, a vite été arrêté. Il déclara alors qu’il s’agissait d’une blague et les accusations portées contre lui furent abandonnées.
 
Durant toute son enfance, Genene est reconnue comme déjà grande manipulatrice. Elle n’a qu’une idée en tête, trouver tout moyen (y compris celui de faire semblant d’être malade) pour que les gens s’occupent d’elle.
 
Lors de sa phase pré-pubère, elle s’est fortement rapprochée de son frère aîné,Travis et ensemble ils allaient souvent dans la boutique de leur père.
 
1964 : Un jour, alors que Genene a 14 ans, son frère se tue en faisant exploser une bombe artisanale qui lui défigure le visage. Lors des funérailles de son frère (qui avait 16 ans) Genene s’évanouit après avoir hurlé.
 
Ses années de lycée
 
1967 : Pendant ses années de lycée, son père est tombé gravement malade, et une maladie en phase terminale fut diagnostiquée. Il refusa le traitement qu’on lui proposa et mourut juste après noël .
Sa mère Gladys, sombra dans l’alcool.
 
Son évolution psychologique
 
Pour soulager sa peine, elle chercha à se marier très vite, et contre l’avis de sa mère (devenue alcoolique) , elle abandonna ses études et se maria avec James Harvey Jr. DeLany.
 
7 mois après leur mariage, son mari fut enrôlé dans la marine, et Genene devint rapidement la maîtresse de nombreux hommes.
 
Certaines rumeurs prétendent même qu’elle aurait abusé d’un enfant.
 
Sa mère Gladys, devenue à charge, lui suggéra de devenir autonome financièrement et Genene se retrouva employée dans un salon de beauté.
 
Vers 1972, elle divorce d’avec son mari. Elle aura deux enfants avec lui. Peu de temps après, son autre frère aîné décède d’un cancer.
 
Son envie de devenir infirmière date de cette époque.
 
Elle trouve son premier emploi à l’Hôpital San Antonio's Methodist Hospital où elle n’y reste que 8 mois avant d’être remerciée. On lui reproche alors des prises de décisions hors de son périmètre.
 
Elle est alors embauchée après un autre échec, dans le service de soins intensifs pédiatriques section de Bexar County Hospital Medical Center.à Kerrville.
 
Il est vite apparu que Genene avait un fort besoin de se sentir nécessaire et se rendit rapidement indispensable. Elle prit la responsabilité avec l’appui de son chef, de l’unité des soins pédiatrique.
 
Des enfants décédèrent pendant cette période, mais rien d’anormal contre elle ne fut constaté à part un comportement avec ses collègues très déplaisant. Elle s’est mise, après avoir été nommée à la tête du service à devenir vulgaire et à mettre en avant ses prouesses sexuelles.
 
1980 : Arrive à la tête de l’hôpital un nouveau directeur , le Dr James Robotham. Son mode de management , proche de l’absence de management implique que les gens de son service avaient entière responsabilité de leur décision. Cela développa le sentiment de puissance chez Genene Jones.
 
Durant cette période, elle allait fréquemment au dispensaire se plaindre de menus maux. C’est ainsi qu’on décela par la suite le syndrome de Münchhausen, maladie qui pousse les gens à attirer l’attention à eux à tout prix.
 
Année 1981 : Genene demande à obtenir des formations médicales sur les injections de produits par intraveineuse. Ses collègues sont stupéfaits de sa soif de connaissances.
 
Il est vite apparu cependant que des enfants mourraient lorsque Genene était présente et beaucoup moins lorsqu’elle était en déplacement. Par ailleurs, ils s’aperçurent que plus elle était proche des enfants, plus ces derniers mourraient.
 
Peu de temps après, Madame Hollande, Directrice de l’Etablissement de pédiatrie trouve une bouteille de succinylcholine, puissant relaxant musculaire qui avait disparu quelques semaines plus tôt. Ce relaxant était perforé au goulot et elle s’aperçut que la bouteille avait été remplie d’une autre solution proche de la saline.(drogue dangereuse qui paralyse les gens, mais les laissent conscients).
 
En mars 1982, Genene Jones, suspectée, quitte sur demande de Madame Hollande ses fonctions à l’hôpital.
 
En février 1983 ; Un grand jury est nommé pour enquêter sur la mort suspecte de 47enfants,décédés alors que Genene Jones était infirmière. Un autre jury, a lui été nommé pour auditionner les enfants et le corps du dernier enfant décédé Clesea McClellan a été exhumé pour analyse. Il fut conclu après analyse que sa mort était très certainement due à une injection massive de myorelaxant.
 
L’enquête et La condamnation

genenejones.jpg
 
En 1985, elle est jugée pour deux crimes d’enfants prouvés. Elle a été condamnée à 99 ans de prison pour la mort de l’un d’entre eux et à 60 ans de réclusion pour la tentative d’empoisonnement sur l’autre.
 
La justice du Texas, lui offre la possibilité de demander tous les 3 ans, une audience en vue d’obtenir une libération conditionnelle, ce qu’elle fait tous les 3 ans.En octobre 2005, et pour la sixième fois, elle demande sa liberté conditionnelle. Cette dernière lui est de nouveau refusée.
 
Mais quoiqu’il advienne, elle sera, ibérée sur parole le 17 Octobre 2017, selon la loi du Texas.
 
A cette date, Genene Jones aura effectué 33 années de prison et aura 67 ans.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

push 23/07/2010 02:29



quelle histoire effrayante! est-il possible qu'elle puisse sortir?