Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 08:08
Peter-20Kurten.jpg
Nom
Peter KURTEN
Surnom : Le Vampire de Düsseldorf »
Né le : 26.05.1883 à Cologne
Mort le : 02.07.1931 à Cologne
Tueur en série Allemand
 
PREAMBULE
 
La période s’étendant de la fin de la première guerre mondiale à l’installation d’Hitler au pouvoir a été marquée en Allemagne par les exactions d’un certain nombre de tueurs en série, dont Peter KURTEN.
Sa particularité étant de boire le sang des victimes, le surnom de Vampire de Düsseldorf » lui fut ainsi attribué.
 
La vie familiale de Peter KURTEN
 
Frères et Sœurs
12 frères et Sœurs. Il est le troisième de la fratrie.
Domicile
Famille très pauvre qui vivait à 15 dans une seule pièce.
Père
Amoral , violent, Alcoolique notoire qui battait femme et enfants
 
L’homme
 
La brutalité de ses meurtres était atroce : Il n’hésitait pas à faire subir d’horribles mutilations à ses victimes, en leur tranchant les lèvres et les oreilles, ou en leur scalpant le cuir chevelu. Son obsession semblait se porter sur les tempes qu’il essayait de perforer pour s’abreuver du sang qui en coulait abondamment.
 
Sa maladie probable : La Porphyrie (ou syndrome de Renfield)
 
Cette maladie non transmissible cause de nombreux symptômes :
 
-          Teint livide (due au manque d’hémoglobine)
-          pilosité abondante si exposition au soleil ( hypertrichose )
-          déformation des dents ( érichrodontie, les dents ainsi que les lèvres deviennent pourpre due au dépôt de porphyrine, qui elle-même est due à la perte d'hémoglobine )
-          sensibilité accrue au soleil ( photodermatite), si le corps est exposé au soleil, la molécule de porphyrine capte l'énergie solaire et la converti en cellule toxique et/ou pilositère )
-          le décharnement des doigts et du nez
-          l'ail ( contenant un composant chimique et provocant des crises chez le malade )
-          les troubles neuropsychiatriques
-          une pigmentation pourpre des lèvres ainsi que de l’urine
 
Le syndrome de Renfield, maladie psychologique très grave, se décrit en 4 stades et peut mener à des crimes en série:
 
-          stade 1
 
Le premier stade se manifeste par un incident bénin, au cours de l'enfance où l'individu découvre qu'il peut être excitant de boire son sang. Mais il peut aussi se manifester chez l'adulte lors d'un accident grave. La personne se voit alors baigner dans beaucoup de sang et ressent l'envie d'y goûter.
 
-          second stade
 
Le second stade est l'auto vampirisme, l'individu du premier stade peut alors ressentir le besoin ou le plaisir de boire son propre sang.
 
-          troisième stade
 
Le troisième stade est la zoophagie qui mène à boire le sang des animaux non-humains.
 
-          quatrième stade
 
Le dernier stade est le stade le plus avancé dans le syndrome de Renfield, il mène au vampirisme clinique ( ou sanguinaire ) où l'homme boit le sang d'autres humains. Le vampire sanguinaire est conscient de ces actes, mais ne peut s'y résoudre, c'est une drogue.
 
Les victimes
 
1913 Christine KLEIN
Il étrangle lors d’un braquage une jeune fille. Il sera condamné à 8 ans de prison soit jusqu’en 1921.
08.02.1929
Il agresse une femme et une fillette de 8 ans qu’il étrangle après l’avoir violée.
13.02.1929 Rudolf SCHEER
Il poignarde de 20 coups de couteau à la tête et au cou,un mécanicien. Qui rentrait chez lui après être sorti d’un bar à bière.
09.03.1929 Rosa Ohliger
Poignardée 13 fois après avoir été traînée derrière une haie.
21.08.1929
Il attaque 3 personnes différentes au couteau.
23.08.1929
Il assassine deux sœurs âgées de 5 et 14 ans.
24.08.1929
Il assassine 1 homme et commet 2 viols
09.1929
1 meurtre
10.1929
1 meurtre
07.11.1929
Il tue une fillette et envoie à la police une carte indiquant l’emplacement du corps.
05.1930
Il accoste Maria Budlick qu’il amène chez lui, qu’il viole pour la laisser finalement repartir. Elle ira tout droit à la police qui viendra chercher Kurten à son domicile. Entre temps Kurten s’est enfui , et a tout raconté à sa femme, lui demandant de rapporter ses dires à la police
 
L’enquête et La condamnation
 
Fin mai 1930 : Il est arrêté par la police.
 
Pendant son interrogatoire, il avoua près de 80 crimes, mais lors de son procès, qui débuta en avril 1931, l'accusation retint contre lui neuf meurtres et sept tentatives de meurtre. Il tenta d'abord de plaider non-coupable, mais changea rapidement de tactique. Il fut jugé coupable et condamné à mort. Il fut guillotiné le 2 juillet 1932 à Cologne.
 
Peter Kürten fut décapité le 2 juillet 1931 après avoir prononcé ces derniers mots :
« Le plaisir ultime consisterait à entendre mon propre sang jaillir lorsque la lame de la guillotine tranchera ma gorge »
 
Le +
 
Le réalisateur allemand Fritz Lang s'inspira en partie de ce fait divers pour son film M le maudit (dont la première eut lieu à Berlin le 11 mai 1931, soit trois semaines après la condamnation à mort de Kürten).
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires