Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 09:16
undefined
Nom ALBERT FISH
Surnom : Le Vampire de Brooklin ou l’ogre de Wisteria
Né le : 19 MAI 1870
Mort le : 16 JANVIER 1936 (exécuté)
Tueur en série Américain
 
PREAMBULE
 
Sa vie a été entièrement dévouée aux perversions sexuelles sous toutes ses formes.
Pornographie – Sadisme – Fétichisme sexuel – bestialité – Prostitution – coprophilie – coprophagie – cannibalisme – voyeurisme – sadisme – masochisme – auto castration – flagellation active…
 
La vie familiale de Albert Fish
 
Père
Randall FISH (né en France dans le Maine) . meurt en 1875 à Washington DC. d'une crise cardiaque en gare de Pennsylvania Station. Albert FISH a alors 5 ans.
Mère
Ellen épouse FISH (née en Irlande)
Albert dira de sa mère qu’elle le mit dans un orphelinat (à 5 ans) où il a été fouetté et battu.
Elle était selon Albert FISH incapable de s’occuper de lui. La mère d'Albert entendait des voix dans la rue et avait des hallucinations visuelles.
Frères et Soeurs
Le couple a 12 enfants Un de ces jeunes frères, considéré comme faible d'esprit, meurt d'hydrocéphalie. Un autre frère est alcoolique au dernier degré, l'une de ces soeurs sombre dans la démence
Vie scolaire
études difficiles et brouillonnes
Vie professionnelle
commis dans une épicerie, et apprenti d'un peintre en bâtiment. Cette profession de peintre, ou de décorateur, va lui servir de prétexte pour assouvir ses perversions en toute impunité
Vie familiale
Il se marie en 1898 (à 28 ans) avec Anna dont il aura 6 enfants. Il divorcera pour se remarier en 1930 pour une semaine avant de divorcer.
 
Autres faits marquants
 
 
Albert Fish dira de sa famille qu’elle a un lourd passé de malades mentaux. Deux de ces oncles meurent dans des hôpitaux psychiatriques, l'un d'eux souffrait d'une psychose religieuse
1882
Il rencontre un jeune télégraphiste qui l'excite en lui racontant ses aventures sexuelles dans les bordels. Ils entretiennent une relation homosexuelle. Son amant initie Albert à d'autres pratiques en lui faisant boire son urine ou manger ses excréments
1890
A 20 ans, il s’installe à New York, où il devient peintre en bâtiment.
1930
Il est arrêté pour avoir envoyé une lettre obscène à une femme noire qui avait répondu à une annonce pour être femme de ménage
1930 et 1931
Envoyé en hôpital psychiatrique pour observations. Albert FISH a été interrogé à plusieurs reprises sur des disparitions d’enfants. Il n’a jamais vraiment été suspecté. Les experts psychiatriques de l’époque diront de lui

"Cet homme n'est pas fou, pas dangereux pour la société à prime abords, même s'il présente une personnalité psychopathe à caractère sexuel. »

 
Son profil psychiatrique
 
Déclaré par les médecins qui l’ont analysé comme : Sadomasochiste
- il s’introduisait régulièrement des aiguilles dans le corps surtout au niveau des parties génitales
- Il introduisait des boules de coton imbibées d’essence dans son rectum . Il y mettait ensuite le feu
- Il se fouettait jusqu’au sang avec une planche à clous
 
Son sadomasochisme était tel que ce comportement pourrait résulter d’un dommage au niveau du lobe frontal du cerveau.
 
Les victimes
 
Il a été jugé pour le meurtre de 16 victimes. Je n’ai retrouvé que le nom de deux.
 
1910
il tue un homosexuel à Wilmington
28-05-1926
Grace Budd(10 ans)
undefined
Albert Fish rend visite aux Budd à Manhattan. Il répondait à une annonce de location d'un jeune homme de 18 ans, Edouard Budd. Albert Fish promet de louer Edouard, et en attendant il convainc Mr et Mme Budd de laisser Grace l'accompagner à une fête organisée le soir même chez lui. Il part avec Grace le jour même, mais ne reviendra pas.
Novembre 1934: Albert FISH envoie un courrier à ses parents décrivant l’horreur de la torture. Il a mangé la petite fille sur 9 jours (voir courrier plus bas)
11-02-1927
Billy Gaffney
undefined
il tue et mutile Billy Gaffney, âgé de 4 ans (il l'attache, le fouette, lui coupe le nez et les oreilles, le poignarde à de multiples reprises, le démembre et mange le corps pendant plusieurs jours).
 
Là aussi, il envoie une lettre aux parents indiquant notamment comment il a bu le sang de sa victime en lui ouvrant le ventre et en collant sa bouche pour sucer le sang qui coulait. (voir courrier plus bas)
01-03-1932
il kidnappe le bébé de Charles Lindbergh.
 
- Il consommait la chair de ses victimes mais aussi leur urine, leur sang et leurs excréments.
- Ses meurtres comprenaient souvent une longue séance de torture .
 
La condamnation
 
undefined11 mars 1935: son procès pour meurtres débute à Westchester.
Il a été jugé pour 16 crimes prouvés, bien que l’on pense qu’il en a tué bien plus. Lui même en avoue une centaine.
 Son psychiatre de l’époque le docteur Fredric Wertham (que vous voyez ici sur la photo) pense que ce nombre dépassait les 400
 
22 Mars 1935: il est condamné à mort après 4 heures de délibération du jury.
 
Il fut exécuté sur la chaise électrique le 16.01.1936. Il a fallu s’y reprendre à deux fois à cause des courts circuits occasionnés par les aiguilles qu’il avait planté dans son corps.
 
Roman à lire
 
A titre personnel, j’ai lu le 5ème jour de Maud TabachniK qui relate de manière romancée l’histoire d’Albert Fish. Attention, livre difficile.
 
Son psychiatre
 
Wertham se distingue particulièrement par ses collaborations avec les institutions judiciaires. Il intervient fréquemment dans des procès en tant qu'expert psychiatre. Il contribue à la mise en place d'un système d'évaluation psychiatrique des condamnés des tribunaux new-yorkais, novateur pour l'époque.
 
undefinedEn 1935, il se fait connaître du public avec sa participation au procès du tueur en série Albert Fish.
 
Cité en tant qu'expert par la défense, Wertham est chargé de réaliser une évaluation psychiatrique de l'accusé. Il conclut à la folie de celui-ci, qui est pourtant déclaré sain d'esprit par le tribunal et finalement exécuté.
 
Courrier transmis aux parents de Grace Budd Par Albert Fish en novembre 1934, soit 6 ans après la disparition de la petite fille qui avait 10 ans.
 
« Chère Mrs Budd. En 1894, un de mes amis s'est embarqué sur le vapeur Tacoma du capitaine John Davis, allant de San Francisco à Hong Kong. En arrivant, il partit s'enivrer en compagnie de deux amis. À leur retour, le bateau était parti. La famine sévissait à cette époque. La viande coutait $1-3 par livre. La famine était telle que les pauvres vendaient leurs enfant de moins de 12 ans comme viande de boucherie. Un jeune de 14 ans n'était pas en sécurité dans la rue. Toutes les boutiques vendaient cette viande grillée ou bouillie. Des membres de l'enfant étaient apportés et vous pouviez choisir la partie qui vous convenait. Les fesses étaient les parties les plus prisées et vendues en escalopes coûtaient le plus cher. John est resté en ces lieux tellement longtemps qu'il développa un goût pour la chair humaine. À son retour à New York, il kidnappa deux jeunes garçons de 7 et 11 ans. Il les attacha chez lui en les enfermant dans un placard. Puis il brûla tous leurs vêtements. Plusieurs fois par jour, il les torturait afin d'attendrir leur chair. Il tua le garçon de 11 ans, car il avait les fesses les plus charnues. Il cuisina et mangea toutes les parties à l'exception des os du crâne et des entrailles. Il a été rôti au four (les fesses), bouilli, grillé, frit, et préparé en soupe. Le même sort attendait le plus jeune. À cette période, je vivais au 409 Est de la 100e rue. Il me vantait tellement souvent les délices de la chair humaine que je me décidai à en goûter. Le dimanche 3 juin 1928, je vous ai appelée au 406 Ouest de la 15e rue. Je vous ai apporté un pot de fraise à la crème. Nous avons déjeuné ensemble. Grace s'est assise sur mes genoux et m'embrassa. Je fixai mon choix sur elle. Au prétexte de l'emmener à une fête, vous avez dit qu'elle pouvait y aller. Je l'emmenai dans une maison à Westchester que je venais de louer. Je lui demandai de rester à l'extérieur. Elle cueillit des fleurs. Je suis monté à l'étage et ai enlevé mes vêtements. Si je ne le faisais pas, je savais que le sang allait les tâcher. Quand tout fût prêt, je l'appelai par la fenêtre. Puis je me suis caché dans le placard jusqu'à ce qu'elle entre dans la chambre. Lorsqu'elle m’a vu nu, elle se mit à pleurer et essaya de fuir par l'escalier. Je l'ai attrapée, elle dit qu'elle se plaindrait à sa maman. D'abord, je l'ai déshabillée. Comme elle donnait des coups de pied, mordait et griffait, je l'ai étranglée, puis découpée en petits morceaux afin que je puisse emmener la viande dans mes chambres. Je l'ai cuisinée et mangée. Ses petites fesses étaient tendres après avoir été rôties. Ça m'a pris 9 jours pour la manger en entier. Je ne l'ai pas baisée, même si je l'ai regretté. Elle est morte vierge. »
 
Courrier transmis aux parents de Billy Gaffney par Albert Fish (le petit garçon n’avait que 4 ans).
 "Je l'ai fouetté jusqu'à ce que le sang coule sur ses jambes..J'ai coupé les oreilles et le nez, agrandi la bouche d'une oreille à l'autre, sorti les yeux des orbites...() enfoncé le couteau dans le ventre et y ait placé ma bouche pour boire le sang. Puis, je l'ai démembré et ai coupé le tronc au dessus du nombril , et les jambes à environ 5 cms en dessous de son derrière. Après , j'ai tranché la tête, les pieds, les bras et les jambes au dessus du genou (), je suis rentré chez moi en emportant de la viande, mes morceaux préférés , son sexe , ses rognons et un délicieux petit derrière bien grassouillet;...()  J'en ai mangé pendant 4 jours ..()

 

 
Les liens vidéo
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires