Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 03:01

Nom Cho Seung-hui
Surnom
Né le :18 Janvier 1984
Mort le :16 Avril 2007
Tueur de Masse Américain


PREAMBULE

le sud-coréen de 23 ans a abattu 32 étudiants sur le campus de Virginia Tech (Virginie) avant de se suicider. Dans sa lettre d'adieu, il stigmatise la décadence ambiante. Une vidéo et des photos où ont le voit poser avec des armes sont parvenues hier à une chaîne de télévision américaine. Son entourage évoque un étudiant dépressif et violent. Selon la police, il aurait déjà été interné fin 2005. Cette fusillade relance le débat sur les ventes d'armes.


Vie Universitaire

Cho Seung-Hui, 23 ans, préparait une licence d'anglais à Virginia Tech, où il partageait un appartement sur le campus. Sa famille, arrivée de Corée du Sud il y a quinze ans, vit près de Washington.

Ses colocataires décrivent un garçon taciturne, angoissé, empli de ressentiment. Deux de ses co-chambreurs décrivent son comportement comme bizarre. Ils rapportent qu'il leur adressait rarement la parole, qu'il était comme "une ombre".

Cho Seung-hui signait parfois ses devoirs d'un simple point d'interrogation. ...

Ses camarades de classe et ses enseignants se souviennent surtout de ses pièces de théâtre morbides. La poète Nikki Giovanni, professeur à Virginia Tech, avait fini par le renvoyer de son cours. L'élève rebelle s'était mis à dos une partie des élèves en les photographiant contre leur gré ou en écrivant des poèmes obscènes : «Il y avait quelque chose de méchant chez ce garçon», a expliqué l'enseignante

Au moins deux de ses professeurs, ont averti la direction de leur département, de la violence de ses textes. L'une d'elles lui a offert quelques cours individuels et lui recommandait fortement de consulter en psychologie. La direction du département avait de son côté contacté la police du campus, les services de counselling et sa direction. Un texte en particulier a été décrit "comme une menace voilée plutôt que quelque chose d'explicite".

Selon l'une des professeurs, certains étudiants ont abandonné l'un de ses cours parce que Cho Seung-Hui les dérangeait.


Des antécédents psychiatriques

En 2005, la violence glaçante de ses textes avait alerté Lucinda Roy. L'ancienne doyenne du département d'anglais, très «inquiète» de son mutisme, lui avait conseillé de consulter un psychologue.

Fin 2005, Cho avait été interné, après les plaintes de deux étudiantes pour harcèlement, révèle le chef de la police responsable de l'enquête. Selon le Guardian, il serait peut-être responsable de plusieurs alertes à la bombe.

Une préparation minutieuse

Cho Seung-Hui semble avoir soigneusement planifié son geste.
Quelques jours avant le drame, le jeune avait - en dépit de ses antécédents psychiatriques - légalement acheté deux armes : un pistolet 9 mm et un calibre 22 mm.

Une lettre d'adieu et un « paquet cadeau »

Dans la lettre retrouvée dans sa chambre, Cho Seung-Hui s'en prend aux gosses de riches, à la débauche et aux charlatans du campus. Il conclut "Vous m'avez forcé à le faire".
Cho Seung-hui a adressé à la chaîne de télévision NBC un paquet comprenant des clips vidéo, un long texte et des photos.

Ses victimes (32)

Il portait en pénétrant ce lundi matin à l'intérieur de la résidence universitaire, les armes achetées quelques jours auparavant . Il abattit un couple d'étudiants.

Le colis transmis à la chaîne de télévision NBC aurait été déposé dans le bureau de poste de Blacksburg, proche de l'université, lundi 16 avril à 9 h 01, alors que deux étudiants avaient déjà été tués par balle dans une résidence universitaire, mais avant qu'il abatte trente autres personnes dans des salles de cours puis se donne la mort. Ce fait reste cependant à vérifier, le paquet ayant pu être déposé dans une boîte avant qu'il ne soit tamponné.


Vers 9h15, plus tard, coiffé d'une casquette de base-ball, il s'est dirigé vers les salles de cours des élèves ingénieurs et a déchargé, sans prononcer un mot, plusieurs dizaines de balles dans le corps des étudiants présents.

Il a fait preuve d'une glaciale minutie dans l'exécution de son plan. Il a notamment aligné plusieurs personnes contre un mur avant de les exécuter les unes après les autres.

Entre temps, il avait pris soin de cadenasser les portes, afin d'empêcher les élèves de s'enfuir.


Le final

Il se suicide et on retrouvera son corps dans l'une des classes de l'université.


Le Plus

Il a expédié son dossier multimédia en les signant de « A. Ishmael »

Au moment de la fusillade, les mots " Ismail Ax " étaient écrits à l'encre rouge sur un bras. Ces deux mots sont parmi les plus recherchés sur le net, les internautes voulant en percer le mystère. Les hypothèses abondent sur leur sens: interprétations religieuses (Ismaël, ou Ismail étant le premier fils d'Abraham ou Ibrahim), à un éventuel pseudonyme sur un jeu en réseau, etc.. Ax veut dire hache.


Extrait des textes lus sur la vidéo

Cho Seung-hui dénonce les riches et les débauchés et se présente comme un défenseur des faibles. Il y mêle références religieuses et expressions de dégoût face à "l'hédonisme" qui l'entoure. "Grâce à vous, je meurs comme Jésus-Christ, pour inspirer des générations de personnes faibles et sans défense"


"Vous aviez des centaines de milliards de possibilités et de moyens d'éviter ce jour. (...) Mais vous avez décidé de verser mon sang. Vous m'avez poussé dans mes derniers retranchements et vous ne m'avez pas laissé le choix. C'est vous qui en avez décidé ainsi. Maintenant vous avez sur les mains du sang dont vous ne pourrez jamais vous laver."


"Je n'avais pas à faire cela. J'aurais pu partir, j'aurais pu fuir. Mais non, je vais arrêter de fuir. Ce n'est pas pour moi. [Mais] pour mes enfants, pour mes frères et mes sœurs que vous" agressez, poursuit Cho. "Savez-vous ce que cela fait d'être brûlé vivant ? Savez-vous ce que cela fait d'être humilié et empalé vivant sur une croix et d'être laissé vidé de son sang pour votre plaisir", interroge-t-il. "Votre Mercedes ne suffisait pas, espèce de morveux ? Vos colliers en or ne suffisaient pas, espèce de snobs ? Vos fonds d'investissement ne suffisaient pas ? Votre vodka et votre cognac ne suffisaient pas ? Toutes vos débauches ne suffisaient pas ? Cela ne suffisait-il pas pour satisfaire vos besoins hédonistes ? Vous aviez tout", dit-il encore.

Partager cet article

Repost 0
Published by ONLY2 - dans TUEURS DE MASSE
commenter cet article

commentaires