Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 09:48


Noms                     
Gerald Armond Gallego et Charlene Adell Williams
Surnom :               Les « Sex Slaves Killers »
Nés les :               Gerald Gallego le 17 juillet 1946 à Sacramento,
                               Charlene Williams le 10 octobre 1956 à Stockton (Calif.) - Etats-Unis
Mort(s) le  :           Gerald Gallego le 1er novembre 2002 au Nevada (cancer généralisé),
                              Charlene Williams est toujours vivante, elle a été libérée.

Tueurs en série Américains


PREAMBULE

A la fin des années 70, en Californie, ce couple a enlevé et assassiné dix personnes. La plupart de leurs victimes étaient des adolescentes, enlevées grâce à des stratagèmes planifiés, dans le but de fournir à Gerald Gallego un cortège "d'esclaves sexuelles" "jetables".


Enfance de Gérald Gallego : Une histoire d'hérédité ?



Son père, prénommé Gérard Albert était en prison pour meurtre lorsqu'il est né en 1946. Libéré, il tua de nouveau 2 policiers. Il fut le premier exécuté dans la nouvelle chambre à gaz du Mississipi en 1955. Gérald a alors 9 ans.

Sa mère, prénommée Lorraine Pullen Bennett Gallego était une prostituée de Sacramento, et son fils Gerald servit de coursier à différents souteneurs durant les années 50.

Ses problèmes avec la police commencèrent dès six ans et il fut arrêté à 13 ans pour le viol d'une fillette de six ans.


Enfance de Charlene Adell Williams : Un conte de fée ?


Son père, prénommé Charles, avait gravi les échelons dans le commerce de l'épicerie, commençant comme boucher de supermarché pour terminer dirigeant d'une chaîne nationale d'épicerie. Très porche de sa fille, il l'emmenait très souvent avec lui dans ses voyages d'affaire.

Charlene était douée pour tout, avait un QI de 160 et un prodigieux talent pour le violon.

Elle bascule dans la drogue et l'alcool au lycée. Elle obtint son bac avec difficulté, échoua à l'université et rata deux courts mariages, l'un après l'autre.

Leur rencontre (1977)


Gerald et Charlene se rencontrèrent dans un bar miteux de Sacramento en septembre 1977.
Ils s'installèrent ensemble quelques semaines plus tard, et Gerald imposa sa loi immédiatement. Charlene devait être celle qui ramènerait l'argent à la maison et elle lui donna tout ce qu'elle gagnait comme employée dans un supermarché.

Il lui dit ce qu'elle devait porter et ne lui cacha pas avoir des aventures avec d'autres femmes.
Lorsqu'il commença à parler de son fantasme d'esclaves sexuelles, l'idée intrigua Charlene. Il lui expliqua qu'il avait des problèmes sexuels et que le seul moyen de le guérir était de "coucher avec des vierges"

Ils se marient le 30 septembre 1978. Ils ont déjà assassinées deux jeunes filles, et Gérald avait un mandat d'arrêt délivré contre lui, pour le viol répété de sa fille, née d'une rencontre précédant celle de Charlene.

Début des crimes


11.09.1978 ==> Charlene est enceinte de deux mois. Elle avortera le lendemain des crimes. Elle a 22 ans. Le but était de trouver des esclaves sexuelles pour Gérald Gallego.

Méthode employée : Charlene parlait avec les victimes, les faisait monter dans le van, et ensuite les laissait aux mains de Gérald qui assouvissait ses fantasmes sexuels.


Leurs victimes

11.09.1978 Rhonda Scheffer, 17 ans, et Kippi Vaught, 16 ans.


Charlene leur a fait croire qu'elles fumeraient un joint dans le van.
Une fois à l'intérieur, Gérald les attendait avec un revolver. Elles furent violées puis assommées avec un tube en acier, et tuées par balles.

Ils déménagèrent juste après et s'installèrent à Reno.

Juin 1979 Brenda Judd, 14 ans, et Sandra Colley, 13 ans.


Charlene les accosta. Elle leur expliqua qu'elle avait besoin d'aide pour distribuer des prospectus publicitaires sur le parking, et qu'elle leur donnerait quelques dollars si elles l'aidaient. Lorsque les filles acceptèrent, Charlene ajouta qu'elle devait prendre plus de prospectus dans son van et elles la suivirent dans le parking. Elles montèrent toutes trois dans le van (à l'arrière duquel Gallego avait placé un fin matelas et des couvertures) et Gerald Gallego, qui les avait observées et suivies, arriva un instant plus tard. Brandissant son arme, il attacha les filles en larmes et conduisit à nouveau vers la I-80.

Sur la route, il s'arrêta à un magasin de bricolage et laissa Charlene seule avec les filles. Elle ne les aida pas à s'enfuir. L'idée ne lui traversa même pas l'esprit. Gallego revint un moment plus tard avec un marteau et une pelle.

Gallego conduisit sur la I-80 jusqu'aux collines de Mustang. Il dit à Charlene de prendre le volant et passa à l'arrière du van, où il viola les deux jeunes filles. Il prit son temps et Charlene continua à conduire à travers les collines du Nevada. Finalement, reprochant à Charlene de conduire trop vite, Gallego reprit le volant. Lorsqu'il s'arrêta, il emmena les filles l'une après l'autre dans l'obscurité, les tua avec son marteau et les enterra.

Ils déménagèrent là aussi juste après et retournèrent à Sacramento.

Le 24 avril 1980, Gerald et Charlene Gallego épièrent la foule d'adolescentes sur le parking de "Tower Records", au Country Club Plaza de Sacramento, où ils avaient déjà enlevé Rhonda Scheffer et Kippi Vaught un an et demi plus tôt.
Voyant trop de policiers à leur goût, ils partirent et se rendirent au Sunrise Mall, à Citrus Heights, à 20mn de Sacramento.

Stacy Ann Redican et Karen Twiggs, 17 ans toutes les deux furent là aussi attirées par Charlène qui leur proposa de fumer un joint dans le van. Elles furent enlevées, violées puis tuées au marteau et enterrées. Les corps furent découverts quelques jours plus tard par un groupe de pique-niqueurs et leur chien. Ils avaient été à moitié déterrés par les coyotes. La mère de Stacy Ann Redican identifia sa fille et les radios dentaires de Karen Twiggs permirent rapidement de l'identifier à son tour.

,Alors que Charlène est de nouveau enceinte de quelques semaines, ( il est décidé entre eux, que l'enfant serait gardé) le 07 Juin 1980, Linda Aguilar est repérée par Gérald. (elle avait 21 ans, des cheveux noirs et elle était enceinte). Il ralentit le van et demanda à Linda si elle voulait qu'ils la prennent en stop.

Linda, qui rentrait chez elle après avoir fait des courses, accepta. Charlene tenta bien de convaincre "Gerry" de ne pas la toucher : elle était enceinte, comme elle. Mais "Gerry" lui ordonna de conduire et, son 357 magnum à la main, il attacha Linda. Elle fut violée puis tuée par étranglement. le corps de la jeune femme fut découvert le 22 juin 1980.

Le médecin légiste découvrit que, malgré les coups portés à la tête, Linda était encore vivante lorsqu'elle avait été enterrée.

Le 16 Juillet 1980, ils passent la soirée dans un bar au Sail Inn, un bar de West Sacramento. Virginia Mochel, la barmaid semble lui plaire, et au moment de partir, il refuse de quitter le bar sans la barmaid. Charlène lui fait comprendre qu'ils prennent un grand risque, mais rien n'y fait, il attend la fermeture du bar.

Lorsque Virginia Mochel sortit du bar après avoir tout fermé, Gerald la força à entrer dans le van avec son 357 Magnum. Mais cette fois, au lieu de conduire le van dans les bois ou le désert, il le ramena chez eux. Sur la route, Virginia Mochel demanda à Gallego de la relâcher, parlant sans cesse de ses enfants qui allaient être seuls à la maison. Mais Gallego ne l'écouta pas.

Ils parvinrent enfin chez eux et Charlene sortit du van, furieuse. Elle attendit à l'intérieur, en regardant la télévision, hésitant entre la colère et la peur. Lorsqu'il eut obtenu ce qu'il voulait, Gerald vint chercher Charlene et lui dit de monter dans le van. Elle conduisit, suivant ses instructions, et il étrangla Virginia. Puis, il expliqua qu'il fallait qu'ils trouvent "un endroit pour se débarrasser d'elle". Ils jetèrent le corps en dehors de Clarksburg, près d'un endroit où ils étaient déjà venus pêcher. Charlene dut ensuite nettoyer le van, comme d'habitude, et Gallego jeta le sac et les bijoux de Virginia.

la police prit-elle sa disparition au sérieux. Les patrons du Sail Inn expliquèrent qu'un couple, un certain Stephen et une Charlene, avaient passé la soirée au bar cette nuit-là et l'avaient quitté en dernier. "Stephen" était saoul, il avait importuné Virginia par des remarques grossières et elle l'avait rabroué plus d'une fois. Le collègue de Virginia, le barman, se souvint même de ce que ce "Stephen" lui avait dit : son nom de famille était "Feil" et il travaillait lui aussi dans un bar, au nord de Sacramento.

La police retrouva Gerald Gallego à son nouvel emploi de barman et il admit qu'il avait été au Sail Inn la nuit précédente. Mais il ne savait rien de Virginia Mochel ni de ce qui lui était arrivé. Charlene donna une réponse similaire et dit à la police que son petit ami et elle avaient passé la journée à pêcher avant d'aller au bar. Ils avaient beaucoup bu et elle ne se souvenait pas de grand-chose...

Le 2 octobre 1980, le corps de Virginia fut découvert dans un coin de pêcheurs. Ses mains étaient attachées avec du fil de pêche, ce qui donna matière à soupçonner "Monsieur et Madame Feil". Les enquêteurs demandèrent à Charlene de passer au commissariat pour répondre à quelques questions.

Novembre 1980, de nouveau fin saoûls, ils partent à la recherche de nouvelles conquêtes pour Gérald. Mais cette fois ci, l'attention de Gérald se porte sur un couple d'étudiants. Ce qui choque Charlène. Ils les forcent à entrer dans le van avec leur arme. A ce moment là , un ami du couple d'étudiants voulut leur dire au revoir mais se fit insulter par Gérald qui le poussa avant de démarrer. Choqué, l'étudiant releva le numéro d'immatriculation du van...

Ils roulèrent jusqu'à Bass Lake Road. Il ordonna à Craig Miller de sortir de la voiture, le fit avancer devant lui et lui tira trois balles dans la tête. Ensuite, il remonta en voiture et dit à Charlene de les conduire jusqu'à leur appartement.

Lorsqu'ils y parvinrent, il emmena Mary Beth dans sa chambre. Charlene regarda la télévision et finit par s'endormir pendant que Gallego violait la jeune étudiante !

Enfin, elle les conduisit de nouveau dans les bois, près de Sierra College, à 30km à l'est de Sacramento. Gallego fit avancer Mary Beth devant lui, puis lui tira trois balles dans la tête. Charlene et lui revinrent ensuite à son appartement pour faire disparaître les preuves.

Les corps furent retrouvés, et la police interrogea Charlène et Gérald. Charlène est alors enceinte de 7 mois. A Sacramento, les preuves s'accumulaient et la chance dont avait bénéficié Gallego jusque-là le quittait. Craig Miller était le fils d'un directeur de l'une des sociétés de communication les plus puissantes du pays et Mary Beth Sowers était la fille d'un physicien nucléaire célèbre. Les meurtres des deux jeunes gens firent immédiatement les gros titres dans les journaux et les télévisons de tout l'ouest des Etats-Unis.

Le père de Charlene n'imagina pas que son beau-fils puisse être un assassin, mais le doute le taraudait. Il pensait que sa "fille chérie" pourrait être la prochaine victime. Il contacta la police pour révéler aux enquêteurs que le véritable nom de "Stephen Feil" était Gerald Gallego et qu'il était recherché pour des viols sur sa propre fille.

Les policiers jetèrent un oeil sur le long casier judiciaire de Gallego, qui avait été inculpé plusieurs fois pour viols et agressions sexuelles.

Les enquêteurs prévinrent le FBI, qui partit sur les traces des Gallego.

A Sacramento, une femme appela la police. Elle avait vu Gallego tirer quelques balles dans le grenier du bar où il travaillait, au nord de Sacramento. Il voulait jouer les machos et avait pensé l'impressionner. La femme conduisit les policiers jusqu'au grenier et ils récupérèrent les balles. Peu après, la balistique permit de savoir que ces balles étaient les mêmes que celles extraites du corps de Craig Miller.

Gerald et Charlene Gallego partirent pour Omaha (Nebraska), où Charlene appela de nouveau ses parents. À contrecœur, ils acceptèrent de lui envoyer plus d'argent.

Mais cette fois, ils dirent au FBI où était leur fille. Le 17 novembre 1980, des agents attendirent à la banque Western Union d'Omaha et arrêtèrent le couple sans difficulté.

Le Comté de Sacramento inculpa Gerald et Charlene Gallego des meurtres de Craig Miller et Mary Beth Sowers... en attendant plus.

Défendue par un excellent avocat (payé par ses parents), Charlene choisit de passer un marché. Le 27 juillet 1981, elle contacta le procureur, espérant que sa coopération dans l'affaire Craig Miller / Mary Beth Sowers lui permettrait d'être libérée. Elle expliqua que "Gerry" l'avait déposée à son appartement, était parti avec les deux étudiants, puis était revenu seul, avec du sang sur sa chemise. Le procureur ne la crut pas.

Charlene était persuadée que Gerald Gallego, tel un "chevalier blanc", allait s'accuser de tout et affirmer que Charlene n'était responsable de rien. Mais "Gerry" n'en fit rien, au contraire. Charlene se sentit trahie et décida de l'accuser ouvertement. Elle expliqua à son avocat que Gerald et elle avaient déjà tué auparavant, huit fois.

L'avocat fut abasourdi. Il demanda à un détective privé de vérifier les dires de Charlene. Tout était vrai. L'avocat de Charlene décida à son tour de passer un marché avec les différents procureurs. Si elle donnait toutes les informations et preuves nécessaires pour accuser Gallego (ce que les différentes polices ne possédaient pas), la Justice lui assurerait la peine minimum.


Cela prit du temps, mais finalement, le procureur accepta qu'elle plaide coupable pour les meurtres de Karen Twiggs et Stacy Redican. Avec un mémoire incroyable, Charlene Gallego indiqua les endroits précis où les jeunes filles avaient été enlevées, conduisit les enquêteurs là où les corps des différentes victimes avaient été abandonnés ou enterrés (sauf ceux de Sandra Colley et Brenda Judd, qui avaient disparu dans un torrent de boue durant l'hiver), et décrivit en détail tout ce qui s'était passé.
En échange de son témoignage contre Gerald Gallego, elle ne fut pas libérée, mais condamnée uniquement à 16 ans de prison (la peine minimum qu'elle pouvait espérer en Californie pour un meurtre au second degré) pour les meurtres de Karen Twiggs et Stacy Redican

Enquête et condamnation


Le 21 juin 1983, Gerald Gallego fut condamné à mort pour les meurtres de Craig Miller et de Mary Beth Sowers.


En prison, Gerald Gallego apprit qu'il avait un cancer de l'anus. Il refusa de subir une chimiothérapie et son cancer se propagea jusqu'à ses poumons et son foie. Il mourut le 18 juillet 2002 au centre médical pénitentiaire du Nevada.


Charlene Williams-Gallego fut libérée de prison le 17 juillet 1997, à 41 ans.
Elle ne dit pas aux autorités où elle allait vivre, mais accepta de se faire connaître comme ex-criminelle là où elle s'installerait.

Mercedes Williams (qui éleva l'enfant que Charlene avait eu de Gallego) expliqua que sa fille avait quitté la Californie et qu'elle n'y reviendrait jamais.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MySelena.24 28/07/2010 12:47



j'espere que pendant sa maladie il la bien souffert et qu'il la eu mal pendant sont agonisation heuresement qu'il les
morts parce que il ne méritait pas de vivre !!!! et aussi j'espere que la femme a bien des remort et qu'elle se fait persecutait par c'est voisin il me font vomir !!!!! HONTE a eux . heuresement
que c'est du passé .....


 



push 23/07/2010 02:58



comment ont-ils pu la laisser sortir et même accepter un marché pareil!