Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 14:08

Vieillissement de photo


Il peut arriver que l'on demande à un artiste forensique d'altérer une photographie afin de représenter le vieillissement, de montrer ce à quoi une personne pourrait ressembler avec un déguisement, une barbe ou des lunettes, ou indiquer des changements tels qu'une prise de poids ou de la chirurgie plastique.

Certains fugitifs tentent de modifier leur identité en se laissant pousser la moustache ou la barbe, en perdant ou gagnant du poids, en se teignant les cheveux.

L'artiste forensique doit créer plusieurs apparences afin de couvrir un éventail d'hypothèses le plus large possible.

On utilise souvent des logiciels spécialisés dans les cas d'enfants disparus ou de criminel en fuite depuis des années. Selon les artistes forensiques, ces logiciels sont très efficaces lorsque l'on possède une bonne photo de la personne. Lorsque la photo est mauvaise, la vieille méthode du papier-crayon reste la meilleure. Que ce soit avec un logiciel ou un crayon, le spécialiste doit comprendre les concepts de l'anatomie du visage et la psychologie humaine.

Une artiste forensique, Karen Taylor, avait été invité à travailler sur le visage de Virgilio Paz Romero, un terroriste qui avait assassiné l'ambassadeur du Chili aux Etats-Unis et son secrétaire.

On ne lui avait fourni que des mauvaises photocopies de photos anciennes. Elle procéda à des recherches pour apprendre à connaître son caractère. D'après ce qu'elle apprit, elle pensa qu'il ne devait pas avoir pris de poids et devait s'habiller avec des couleurs vives, car il faisait attention à son apparence.

Elle le dessina avec une chemise rouge. Son dessin fut diffusé sur "America's most wanted" et, trois jours plus tard, Paz Romero fut arrêté. Il portait une chemise rouge.

Afin de représenter le vieillissement d'une personne, l'artiste forensique doit savoir comment vieillit un visage, quelles parties changent le plus, à quel point les mâchoires se développent, la ligne des cheveux recule et la couleur des poils change. Alors que l'apparence générale d'une personne change peu durant sa vie (les yeux notamment), certaines modifications sont inévitables, et assez prévisibles d'une décennie à l'autre.

Il existe toutefois des facteurs individuels impliqués dans le vieillissement et il peut être utile d'avoir accès à des photos des membres de la famille qui aurait le même âge que le disparu ou le criminel. La connaissance de ses habitudes personnelles, telles que le tabac, l'alcool, la gourmandise, peut également aider. La personnalité affecte les lignes de tensions sur le visage.

Vieillir l'image d'un jeune enfant disparu depuis des années est le travail le plus difficile car la forme du visage elle-même change et l'artiste doit se reposer sur de nombreux facteurs pour ne pas commettre d'erreur. Il doit savoir comment l'être humain se développe en général mais doit aussi examiner les caractéristiques familiales, telles que le poids et la formation des rides.

Il doit posséder une photo de l'enfant ayant au moins 2 ans, avoir accès aux photos de la famille à leurs différents stades de développement, posséder des photos de face des parents et des frères et soeurs, avoir des photos des parents à l'âge que l'enfant doit avoir au moment de l'analyse, obtenir des informations sur la santé et les éventuels problèmes de santé qui pourrait affecter l'apparence de l'enfant, etc.

Il utilise un logiciel spécifique qui scanne les photos et les "travaille", utilisant les informations disponibles dans ses bases de données concernant la croissance afin de prévoir les changements structuraux du visage selon les âges. Respectant des règles et des grilles pour les proportions, l'artiste manipule les différentes parties de l'image et affine les nuances.

Un visage d'enfant s'élargit et s'étire car son crâne se développe. D'autres dents poussent, le nez s'allonge, les yeux se rapprochent et la bouche grandit. Les cheveux clairs ont tendances à foncer. Vers l'âge de 12 ans, le visage paraît relativement mature, le menton se forme et le nez s'allonge encore.

La photo modifiée de l'enfant est comparée à celles de ses parents et de ses frères et soeurs. Par petites touches, l'image est fignolée pour ressembler un peu plus à la famille, ou les photos sont fusionnées afin d'obtenir des combinaisons de caractéristiques faciales.

De plus en plus d'artistes forensiques travaillent sur les visages d'enfants enlevés ou disparus. Les techniques s'affinent et les spécialistes utilisent à la fois les logiciels et le dessin afin d'obtenir un résultat précis.


Reconstitution de visage de cadavre (sur squelette )

Le crâne est confié à la police scientifique.

Une étude du "cas" débute, entre autres, sur la base des données du médecin légiste ou du policier anthropologue. Ces derniers donnent des informations quant au sexe, au poids, à l'âge et à la taille des vêtements de la victime.

Avant de commencer le travail, il faut savoir qu'il existe trois types de visages :
- le type occidental
- Le type africain
- Le type asiatique

Pour chacun de ces types, il existe des sous-types en fonction du sexe, de l'âge, etc.
De plus, chaque visage est constitué de 21 points indiquant la profondeur des tissus à ces endroits, par exemple 3 mm dans un pli de la peau ou 15 mm pour la lèvre supérieure.

Des scientifiques ont élaboré des tableaux qui déterminent la profondeur ou l'épaisseur de la peau à chacun de ces points et ce pour tous les types différents.

Lorsque l'étude préalable est terminée, on dispose des bâtonnets sur chaque point pour évaluer la quantité d'argile à appliquer à ces endroits.

Ensuite, commence le modelage. Il faut savoir qu'aucun crâne n'est identique à un autre et qu'il détermine entièrement la forme du visage. Un crâne permet, par exemple, de voir si une personne a des joues pendantes.

La cavité nasale et la ‘région nasale', (un petit os en dessous de la cavité), déterminent la forme de notre organe olfactif".

Le visage est modelé à l'aide d'argile grise neutre.

Une reconstitution dure environ deux jours.
Lorsqu'elle est terminée, on prend des photos et on les diffuse éventuellement par la presse pour un appel à témoins.

Par la suite, on ôte l'argile et le crâne est enterré auprès du reste de la dépouille.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires