Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 09:30


Nom Kang Ho-sun
Surnom
Né le : 1971
Mort le : Encore en vie
Tueur en série Coréen

ARRETE LE 25 JANVIER 2009
CONDAMNE A MORT LE 22 AVRIL 2009


PREAMBULE

Lors de la reconstitution de l'un des sept meurtres commis par Kang Ho-sun, la foule appelait à la mort de l'accusé

Kang Ho-sun, 38 ans, a été arrêté dimanche 25 janvier par la police sud-coréenne pour le meurtre de sept femmes. Dimanche 1er février avait lieu la reconstitution d'un de ces crimes dans la province de Gyeonggi, au milieu d'une foule plus qu'échauffée contre le suspect.

Kang Ho-Sun portait un long manteau dont la capuche lui couvrait la tête. Son col était relevé, pour cacher son visage aux badauds et aux caméras. Aux journalistes, insistant pour obtenir un mot de sa part, il a fini par marmonner un lapidaire « je suis désolé ».

Il semblerait qu'en Corée, la protection des victimes et des accusés soit telle, qu'il est interdit de montrer leur visage aux médias.
La foule , très en colère, Dimanche 1er février 2009, lors de la reconstitution d'un crime, réclamait le droit de voir le visage de l'accusé.

Famille

Visiblement, il aurait trois garçons. Kang vivait depuis 2006 dans une ferme à Suwon, une ville au sud de Séoul, et travaillait comme thérapeute en massage sportif, à Ansan, une banlieue proche de Séoul. (environ 30 km

Ses victimes

Au nombre de 7, ( dont 1 aurait été tuée à Noël 2006. Employée d'un karaoké, elle aurait été entraînée dans sa voiture le soir, a été étranglée avec un bas, puis enterrée sur un terrain vague. C'est la reconstitution qui a eu lieu le 01.02.2009.

Il est responsable également de la mort d'un étudiant disparu en décembre 2008. Son corps aurait été retrouvé dans une rizière, dans une ville proche d'Ansan, qui est le lieu de travail du tueur.

Les six autres femmes ont été identifiés comme étant de 48 ans, femme au foyer, trois employés de bar karaoké, 52 ans, employé de bureau et un autre étudiant.

Motivations

Kang est également soupçonné d'être responsable de l'incendie criminel survenu en 2005 à son domicile qui a provoqué la mort de sa 4ème épouse et de sa mère. Il a touché alors à ce moment là, la prime d'assurance. Il venait de se marier avec sa quatrième femme, 5 jours auparavant.
Kang aurait indiqué à la police, que la mort de sa 4èeme épouse, aurait déclenché chez lui, une forme d'impuissance, qui l'aurait amené à tuer 1 an après « l'accident' soit en 2006.

Ses motivations initiales seraient liées au sexe. Il aurait d'abord accosté ses victimes dans le but de les violer, puis les aurait étranglé avec une paire de bas, et aurait ensuite enterré leurs corps.


Enquête et condamnation

Un jour après son arrestation (soit le lundi 26 janvier 2009) , Kang a avoué l'enlèvement et l'assassinat de l'étudiant et a ensuite avoué jeudi 28 janvier 2009 l'assassinat de six autres femmes entre Décembre 2006 et Décembre 2008, a déclaré Park Hak-geun, un haut fonctionnaire de la Police provinciale de Gyeonggi Agence Suwon.
Les enquêteurs ont trouvé quatre corps, le vendredi 29 janvier 2009 sur aveu du tueur et les ont envoyés à l'Institut national de recherche scientifique pour l'analyse de l'ADN, a déclaré Na Won-ho, un autre fonctionnaire de police impliqué dans l'affaire.

Le casier judiciaire de Kang Ho-sun est déjà dense, rempli de vols, petit délits, ainsi que d'une accusation de viol en janvier 2008. Il est également suspecté d'avoir mis le feu à son domicile il y a trois ans pour profiter des assurances vies de sa quatrième épouse et de sa mère, mortes dans cette incendie.
Un autre corps a été découvert l'année dernière, soit en 2008. Les enquêteurs n'ont pas trouvé le corps d'une autre victime. Kang a indiqué à propos de cette victime non retrouvée qu'il l'a enterrée dans une zone qui a depuis lors subi des modifications puisqu'un terrain de golf a depuis lors été construit.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CHRISTIANE - dans PROCES EN COURS
commenter cet article

commentaires