Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 12:58
Les Sciences Forensiques
 
Entomologie Médico-Légale
 
Permet de déterminer où, quand et comment un crime a été commIS.
 
Il s'agit de l'application médico-légale de l'étude des insectes et des autres arthropodes.
 
Cette spécialité peut être divisée en trois sous parties : entomologie urbaine, médico-légale et expérimentale (étude du rôle des insectes dans la décomposition des cadavres dans des centres spécialisés)
 
L'entomologie médico-légale est chargée d'utiliser les insectes comme preuves dans l'intérêt de la loi, souvent dans des cas d'homicides ou de morts suspectes.
 
è Par exemple, l'heure du décès d'un cadavre, peut être déterminée grâce aux preuves entomologiques se trouvant à l'intérieur ou à proximité du corps, à condition que la preuve soit bien prélevée, préservée et analysée par un spécialiste en entomologie légale.
 
 
Anthropologie Médico-Légale
 
L'identification d'un squelette, d'un corps en état de décomposition avancée ou des restes humains est importante pour des raisons à la fois légales et sanitaires.
 
Les anthropologistes sont chargés d'appliquer les techniques scientifiques standards développées en Anthropologie dans le but d'identifier des restes humains et de corroborer une suspicion d'homicide.
 
Ils travaillent fréquemment en collaboration avec le personnel de la Police Scientifique, les odontologistes et les enquêteurs de la Police Criminelle dans le but d'identifier un cadavre, les circonstances de la mort et ou l'intervalle post-mortem (c'est à dire le temps écoulé entre la mort et la découverte du cadavre.)
 
En plus d'aider la police à localiser et à reconstituer les restes humains douteux découverts, le travail de ces spécialistes consiste également à découvrir l'âge, le sexe, la généalogie, la race, la stature (taille et poids estimés) et les caractéristiques uniques d'une personne décédée à partir de son squelette.
 
Le sexe : les femmes ont un bassin plus large tandis que les hommes ont une mâchoire et un front plus larges.
Âge : plus une personne est âgée, plus les articulations, les os et les dents paraissent usés.
Race : la forme du nez peut parfois aider à la déterminer.
Taille : elle est déterminée grâce aux mesures des membres(jambes et bras)
Poids : les personnes ossues ont tendance à user les articulations de leurs membres inférieurs comme les genoux ou les chevilles.
Dextrie : déterminé grâce à la densité du muscle attaché au membre supérieur.
 
Etude des restes du squelette
 
Ostéologie
 
Méthode qui permet de déterminer l'âge d'une victime grâce à ses os. Les structures osseuses appelées "osteons" sont comptées au microscope. Le nombre d'osteons présents dans une zone donnée permet de déterminer l'âge.
 
Odontologie Médico-Légale
 
Les connaissances et les techniques orthodontologiques sont mises au service de la justice afin de déterminer l'identité ou diverses informations concernant un squelette ou encore de mettre en évidence la façon dont une personne est décédée à partir d'une dent ou d'une mâchoire.
 
En cas de mort par noyade ou par combustion, on peut nous identifier grâce à nos dents et mâchoires.
 
Les dentistes peuvent aussi déterminer notre âge, les habitudes alimentaires et l'hygiène buccale, à partir d'un dentier en bon état.
 
Ils peuvent aussi identifier des empreintes de dents sur de la nourriture ou sur la peau.
 
 
PSYCHOLOGIE ET PSYCHIATRIE MEDICO-LEGALES
 
Il s'agit de l'application médico-légale de la psychologie et de la psychiatrie, couvrant des domaines particuliers tels que :
 
La criminologie qui consiste à analyser les traumatismes passés et latents des criminels, ce qui a la particularité de donner un sens au comportement meurtrier de certains individus. Elle s'attache également à traquer et à étudier la personnalité des criminels et serial killers à partir des indices et traces qu'ils laissent.
 
La victimologie qui consiste à recueillir des indices et preuves auprès de personnes traumatisées, victimes de crimes divers (viol, tentative de meurtre...), incapables de se souvenir des évènements. Les spécialistes ont recours à des techniques adaptées telles que l'hypnose, l'étude de documents (écriture, dessin...), véritables sources d'information, dont le contenu symbolique correspond souvent à une réalité psychologique.
 
 
ESTIMATION DU DELAI POST-MORTEM
 
méthodes thermométriques
 
Il s'agit d'une méthode permettant d'estimer le moment d'un décès. Les scientifiques utilisent pour cela les propriétés du corps à adapter la température interne par rapport au climat extérieur.
 
Une fois la mort survenue, la température du corps chute jusqu'à s'équilibrer avec la température ambiante.
 
L'utilisation la plus fréquente est celle du nomogramme de Henssge, il s'agit d'utiliser un "tableau".
 
On prélève d'abord la température du rectum (ou du foie), on pèse ensuite le cadavre pour connaître son poids et on relie ces deux points sur le nomogramme.
 
Cette droite en coupe une autre et grâce à leur intersection cela nous permet de retrouver la date du décès. À cela, il suffit d'ajouter un correctif, un facteur déterminant l'humidité ambiante, le mouvement de l'air ou de l'eau etc. Ce facteur permet de préciser l'estimation.
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence ARMESAND - dans SCIENCES FORENSIQUES
commenter cet article

commentaires