Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 18:20

Dans cet article, les victimes sont regroupées par zones de découverte de leur corps. 

05 Mai 1987 Virginie DELMAS (10 ans) département 93 è Retrouvée dans un verger de Mareuil les Meau 

Ce jour là, Virginie va jouer avec une copine au pied de son immeuble de Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis). Il y a beaucoup de monde dehors. Pourtant, elle se volatilise sans que personne ne remarque rien. On la retrouvera morte, 5 mois plus tard le 9 octobre 1987, dans un verger de Mareuil-lès-Meaux (Seine-et-Marne). 

Les enquêteurs de la PJ 93 épluchent l'emploi du temps de plusieurs suspects. En vain. Faute d'éléments probants, un non-lieu est prononcé en 1997. Mais en 2005, l'enquête a été rouverte. Jusqu'ici sans succès. Selon une source proche de l'enquête « La piste GOUARDO est qualifiée d'intéressante dans l'enquête sur le meurtre de Virginie Delmas » 

03 Juin 1987 Perrine VIGNERON (7 ans) département 77 è Retrouvée près de Chelles (77) 

Ce jour là, Perrine quitte l'appartement familial de Bouleurs (Seine-et-Marne) pour se rendre à son cours de poterie. Elle disparaît sur la route. Sa dépouille ne sera retrouvée que le 27 juin. La petite fille gît dans un champ près de Chelles (Seine-et-Marne). Elle a été étranglée. Toutes les pistes, même l'élaboration d'un portrait-robot, échoueront. 

En 2002, l'enquête prend une nouvelle tournure avec l'exhumation des scellés pour retrouver une éventuelle trace ADN. Mais les expertises ne permettront de déceler « aucun élément biologique exploitable », détaille Me Philippe Olive, l'avocat de la famille. L'enquête est au point mort. 

09 JUIN 1994 Karine LEROY (19 ans) Beauval le Plessis Placy (77440) è Retrouvée dans le bois de Montceaux les Meauxs’est arrêtée au tabac le Colbert, remplacé depuis par le poste de police municipale. Karine n’est jamais arrivée en cours. Elle a été étranglée le jour même avec un fil électrique de cafetière et des liens servant à empaqueter des publicités. Son corps a été découvert trente-quatre jours plus tard dans le bois de Montceaux-les-Meaux. 

Ce 9 juin 1994, Karine, qui habitait Beauval le Plessis Placy (77440), a quitté l'appartement de son père, à Cheverny, pour se rendre au lycée Jean-Vilar. Elle avait cours à 10 h 30et était en terminale L. Elle

Les soupçons se sont tout d’abord portés sur Pierre, le petit ami de Karine, dont le métier était de relier des paquets de prospectus.L’enquête n’a jamais permis de retrouver le meurtrier qui a étranglé cette lycéenne de Meaux. Ce malgré des traces ADN retrouvées sur le blouson, le pantalon et une chaussure de Karine

==> Après Analyse, il est établi que les traces ADN ne sont pas celles de Fourniret.

==> Concernant la piste de Raymond GOUARDO.( voir article sur ce blog), il n’est pas établi de lien suffisant pour qu’une analyse ADN s’effectue (comme ce fut le cas pour le meurtre de Sabine DUMONT (voir plus bas dans l’article).

Karine LEROY est enterrée au cimetière de Brégy, dans l’Oise.

Le plus

En mai 2003 è un procès en assises pour viol condamne Ahmed Mohamed Belhadjla (42 ans) pour avoir participer au viol collectif d’une jeune femme. Un viol commis avec des actes de torture, dans la cité de Meaux-Beauval.

Au cours de l’audience, l’une des avocates de la défense ( Me FOISSY) a même évoqué plusieurs faits que la victime dénonce à l’époque. D’avoir drogué et violé une jeune femme dans des conditions similaires. Et d’être impliqué dans le meurtre d’une jeune fille, Karine Leroy. Cette « information » a-t-elle été analysée ?

Samedi 30 Mai 1987 Hemma DAVY-GREEDHARRY (10 ans) département 92 ==>
Retrouvée sur un parking de Chatillon 
 

Ce jour là, la fillette part de Malakoff (Hauts-de-Seine) vers 15Hpour acheter une équerre au bout de la rue. (elle a 10 francs en poche) On l'aperçoit au centre commercial. De nombreux témoins l'ont aperçue aux abords du centre commercial avec sa jolie jupe à volants et ses longs cheveux noirs. Certains ont donné une description précise d'un homme qui semblait l'accompagner : plutôt trapu, cheveux blonds et courts, portant des gants... Le portrait de son assassin, vraisemblablement. Les enquêteurs n'ont jamais réussi à mettre un nom sur cette silhouette.Son cadavre en flammes est découvert moins de deux heures plus tard sur un parking d’un immeuble de Châtillon sous Bagneux (Hauts-de-Seine). 

Hemma a été agressée sexuellement par son meurtrier avant qu'il ne l'étrangle et ne mette le feu à son corps dénudé. L'homme s'est servi d'une matière combustible majoritairement composée de styrène, un hydrocarbure entrant dans la composition de nombreuses matières plastiques. Il a pris soin d'emporter avec lui le bidon qui aurait peut-être pu mettre les enquêteurs sur sa piste. Mais il a pris tous les risques en enlevant Hemma en pleine rue et en tentant de faire brûler son cadavre sur un parking seulement protégé des regards par une haie de buissons. Le pervers connaissait sans doute bien les lieux pour afficher une telle maîtrise.Les enquêteurs de la PJ 92 s'activent tous azimuts, mais l'affaire ne s'éclaircit pas. 

Une ordonnance de non-lieu a été rendue le 15 janvier 1996. Une souffrance supplémentaire pour la famille de la fillette. Les investigations sont demeurées vaines, résume froidement le document. Les enquêtes menées sur les auteurs d'agressions sur mineurs n'ont rien donné. Les interrogatoires du personnel des colonies de vacances où Hemma avait séjourné sont restés infructueux. Idem pour les recherches entreprises autour du cimetière de Malakoff, le styrène pouvant être utilisé par les marbriers. L'émission télé n'a pas relancé l'enquête Les 29 témoignages reçus à l'occasion de la diffusion sur TF 1, en 1994, de l'émission « Témoin n o 1 » ont conduit là encore à des impasses, tout comme les rapprochements opérés avec les meurtres de Virginie, Perrine et Sabine. Du sang humain de groupe A avait été décelé sous les ongles d'Hemma. Les expertises pratiquées à l'époque n'ont pas non plus permis de faire progresser l'enquête. 

A plusieurs reprises, pourtant, les enquêteurs ont cru tenir un suspect : un marbrier, chez qui du styrène avait été retrouvé ; un instituteur déjà interpellé pour viols et attentats à la pudeur... « Aucune charge n'a pu être retenue contre » celui-ci. « Il n'a pas été possible d'imputer le crime à » cet autre... résume l'ordonnance de non-lieu. 

Le travail d'un policier à la retraite, bénévole pour l'Apev (association Aide aux parents victimes) permet de rouvrir l'enquête. Les scellés doivent être réexaminés. « Malheureusement, les prélèvements n'avaient pas été conservés », déplore Me Delphine des Villettes, l'avocate de la famille. 

Il y a des coïncidences troublantes dans le dossier GOUARDO qu’on peut rapprocher au dossier d’Hemma. (selon l’avocate de la famille d’Hemma Me Delphine des Villettes). Par exemple, on sait que Raymond Gouardo était fanatique de boxe et que, le jour du meurtre d’Hemma, une fête était organisée à Châtillon pour l’ouverture du centre sportif Marcel-Cerdan », souligne Me Delphine des Villettes. 

27 Juin 1987 Sabine DUMONT (9 ans) département 91 ==> Retrouvée à Vauhallan (91) 

Ce jour là, sabine a besoin d'un tube de gouache pour finir son dessin. Elle quitte l'appartement familial de Bièvres (Essonne) vers 17 h 30 pour en acheter, mais elle ne reviendra pas. On retrouvera son corps dès le lendemain à Vauhallan (Essonne). Comme Hemma, Sabine a subi des violences sexuelles et a été étranglée. Là encore, les témoignages et les appels à témoins ne donneront rien. En 1999, après un nouvel examen des scellés, un ADN étranger est mis au jour.
Jusqu'à présent, il n'a toujours pas « parlé ».
 

05 MAI 1987

Virginie DELMAS

10 ans

Disparaît à Neuilly sur Marne (93). Retrouvée le 09.10.1987 dans un Verger de Mareuil les Meaux (77)

 

Gouardo è Piste intéressante non encore exploitée

Cause de la mort non trouvée

03 JUIN 1987

Perrine VIGNERON

7 ans

Disparaît de Bouleurs (77). Retrouvée le 27 juin 1987 près de Chelles (77)

Pas de trace ADN exploitable

 

Etranglée

09 JUIN 1994

Karine LEROY

19 ans

Disparaît du Plessis Placy (77). Retrouvée 13.07.1994 dans le bois de Montceaux les Mines (77)

Trace ADN exploitable

Fourniret è Non

Gouardo è On ne sait pas

è Ahmed Mohamed Belhadjla

inexploité

Etranglée avec fil électrique de cafetière et liens servant à empaqueter des publicités

30 MAI 1987

Hemma DAVY-GREEDHARRY

10 ans

Disparaît de Malakoff (92) retrouvée brulée sur un parking commercial de Chatillon sous Bagneux (92) le même jour

Sang humain groupe A décelé sous les ongles de la petite fille

Gouardo è Hypothèse non vérifiée

Violée et brûlée.

Une cordelette a été retrouvée autour de son cou

27 JUIN 1987

Sabine DUMONT

9 ans

Disparaît de Bièvre (91).Retrouvée le lendemain à Vaulhallan (91)

ADN complet mis à jour sur le tee shirt de la petite fille

Gouardo è Disculpé

Violée et étranglée.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LONELY - dans APPEL A TEMOINS
commenter cet article

commentaires

mil 03/11/2016 22:58

au printemps 87, en essonne (marcoussis, à coté de bievres), j'avais 11 ans, un homme a essayé de m'enlever alors que j'etais dans un chemin seule.il a fuit lorsqu'une camarade avec qui je jouais dans les champs de mais est sortie de sa cachette. je me souviens de la voiture. à qui m'adresser pour temoigner?

mil 12/11/2017 21:48

c'est fait.
pas plus interessés que cela par mon temoignage.

Eloïse 09/11/2017 09:47

à la police?

FALCO 24/03/2016 21:53

on vas bientot en savoir un peut plus sur c'est meutrier enfants impunie depuit 30 ans.
parole de f.a.l.c.o

DUDA 01/09/2015 07:12

la police a pris les lunettes puis ils sont repartis sans verifier l'endroit . j'ai appris qu'une des disparus portait des lunettes mais que celle-ci non jamais étais retrouvé , peu étre qu'ils y a un lien avec les enfants tuer a cette époque dans la région parisienne F.D

DUDA 01/09/2015 06:59

le 07/08/1988 vers 3 heures du matin , j'ai vu un homme trapu cheveux blanc salopette bleu voiture blanche sortir du coffre de celle-ci un drap blanc contenant quelque chose ou quelqu'un de petite taille aprés avoir creuser plus d'une heure avec une pelle puis repartir . le lendemain allant voir avec mon frere est un copain nous avons retrouver au méme endroit une paire de lunette d'enfant couverte de sang sur un tas de pierres formant comme une tombe . ayant prévenu la police ils ne mon pas cru F.D

inconnue 05/04/2014 23:59


Bonjour,
Lorsque j'avais 8 ans, un homme m'a approché d'une certaine maniére. Les faits ce sont passés à Aulnay sous bois en 1991. Malgré mon jeune âge à l'époque, j'ai toujours pensé que cet homme avait
commis des actes graves.
Je suis volontairement vague, n'hesitez pas à me contacter pour plus de renseignements.