Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 10:32

RAYMOND GOUARDO ==> CRIMES « APPEL A TEMOINS»

 

Début juillet 2009 è Information France Info (à verifier)

 

Il semblerait qu’au vu des sources recueillies, l’ADN de Raymond GOURDO ne corresponde pas à celui retrouvé sur le corps de la petite Sabine DUMONT.

Tout serait donc à refaire .

 

11 JUIN 2009 è Exhumation du corps de Raymond GOUARDO pour des prélèvements ADN

 

Le corps a été emmené à l'institut médico-légal de Paris, où les prélèvements ont été effectués, avant d'être inhumé à nouveau dans l'après-midi au cimetière de Coulommes, en Seine-et-Marne.


Mai 2009 Demande de perquisition au domicile de R.GOUARDO, dans lequel vit toujours sa fille.

Les enquêteurs se demandent si Raymond GOUARDO, décédé en 1999, n'est pas lié aux meurtres de quatre fillettes commis en région parisienne en 1987.Les enquêteurs souhaitent regarder absolument partout dans la maison, dans le puits mais aussi dans les murs" car selon M. Skirlo, compagnon de Lydia Gouardo"il y a des dalles suspectes qui ont été rebouchées par Raymond Gouardo". 

Raymond Gouardo a fait couler des dalles de béton tout autour de sa maison La police pourrait procéder à la casse de ces dalles et à l'exhumation de son corps, pour relever des empreintes ADN.Lydia ( sa fille adoptive qu'il a violée pendant 28 ans ) a été convoquée par la brigade de recherches de Coulommiers et, déjà, ils parlaient d'une perquisition. C'est à cette occasion qu'ils ont prélevé son ADN et qu'elle leur a révélé que celui du "vieux" était A+. 

05 Mai 1987 Virginie DELMAS (10 ans) département 93 

Distance entre Mareuil les Meaux (77) et Coulommes( 77 domicile de GOUARDO) = 10.21 Kms 

Ce jour là, Virginie va jouer avec une copine au pied de son immeuble de Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis). Il y a beaucoup de monde dehors.Pourtant, elle se volatilise sans que personne ne remarque rien. On la retrouvera morte, 5 mois plus tard le 9 octobre 1987, dans un verger de Mareuil-lès-Meaux (Seine-et-Marne). 

Les enquêteurs de la PJ 93 épluchent l'emploi du temps de plusieurs suspects. En vain. Faute d'éléments probants, un non-lieu est prononcé en 1997. Mais en 2005, l'enquête a été rouverte. Jusqu'ici sans succès.Selon une source proche de l'enquête « la piste GOUARDO est qualifiée d'intéressante dans l'enquête sur le meurtre de Virginie Delmas » 

30 Mai 1987 Hemma GREEDHARRY (10 ans) département 92 

Ce jour là, la fillette part de Malakoff (Hauts-de-Seine) pour acheter une équerre au bout de la rue. On l'aperçoit au centre commercial. Certains témoins la décrivent même accompagnée d'un homme trapu.Son cadavre en flammes est découvert moins de deux heures plus tard sur un parking de Châtillon (Hauts-de-Seine). La petite fille a vraisemblablement subi des violences sexuelles. 

Les enquêteurs de la PJ 92 s'activent tous azimuts, mais l'affaire ne s'éclaircit pas. Dans un premier temps, le dossier est classé. Le travail d'un policier à la retraite, bénévole pour l'Apev (association Aide aux parents victimes) permet de rouvrir l'enquête. Les scellés doivent être réexaminés. « Malheureusement, les prélèvements n'avaient pas été conservés », déplore Me Delphine des Villettes, l'avocate de la famille.La fille de GOUARDO a montré en 2008, aux enquêteurs comment son père adoptif l'attachait « avec une cordelette ». Une ficelle qui pourrait être de même facture a été retrouvée autour du cou d'Hemma Greedharry. 

Il y a des coïncidences troublantes dans le dossier GOUARDO qu'on peut rapprocher au dossier d'Hemma. (selon l'avocate de la famille d'Hemma). Par exemple, on sait que Raymond Gouardo était fanatique de boxe et que, le jour du meurtre d'Hemma, une fête était organisée à Châtillon pour l'ouverture du centre sportif Marcel-Cerdan », souligne Me Delphine des Villettes.Une exhumation du corps de GOUARDO est probable. Sa tombe est aujourd'hui laissée à l'abandon dans le cimetière de Coulommes. 

03 Juin 1987 Perrine VIGNERON (7 ans) département 77 

Distance entre bouleurs (77) et coulommes( 77 domicile de GOUARDO) = 2.19 Kms 

Ce jour là, Perrine quitte l'appartement familial de Bouleurs (Seine-et-Marne) pour se rendre à son cours de poterie. Elle disparaît sur la route. Sa dépouille ne sera retrouvée que le 27 juin. La petite fille gît dans un champ près de Chelles (Seine-et-Marne). Elle a été étranglée. Toutes les pistes, même l'élaboration d'un portrait-robot, échoueront. 

En 2002, l'enquête prend une nouvelle tournure avec l'exhumation des scellés pour retrouver une éventuelle trace ADN. Mais les expertises ne permettront de déceler « aucun élément biologique exploitable », détaille Me Philippe Olive, l'avocat de la famille. L'enquête est au point mort. 

27 Juin 1987 Sabine DUMONT (9 ans) département 91 

Ce jour là, sabine a besoin d'un tube de gouache pour finir son dessin. Elle quitte l'appartement familial de Bièvres (Essonne) vers 17 h 30 pour en acheter, mais elle ne reviendra pas.On retrouvera son corps dès le lendemain à Vauhallan (Essonne).Comme Hemma, Sabine a subi des violences sexuelles et a été étranglée. Là encore, les témoignages et les appels à témoins ne donneront rien. En 1999, après un nouvel examen des scellés, un ADN étranger est mis au jour. Jusqu'à présent, il n'a toujours pas « parlé ». 

L'histoire de Lydia ( Fille adoptive de GOUARDO ) 

Pour mémoire, Lydia Gouardo, 46 ans, a subi des viols, séquestrations et actes de barbarie de la part de son père légitime (mais pas biologique) de 1971 à 1999, date du décès de ce dernier.Six enfants en sont nés entre 1982 et 1993, sans que les services sociaux ni la justice ne se porte à son secours. 



En janvier 2009, la Cour de cassation a rejeté le pourvoi formé par Lydia GOUARDO qui se plaignait de la clémence de la justice à l'égard de sa belle-mère, Lucienne ULPAT, condamnée en avril 2008 à quatre ans de prison avec sursis pour "non-empêchement de crime", une peine alourdissant d'un an celle prononcée en première instance en 2007.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ARMESAND - dans APPEL A TEMOINS
commenter cet article

commentaires