Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 15:16

d.bird-1

Nom Derrick BIRD

Né le : 1958

Mort le : 02-06-2010

Spree Killer ANGLAIS

 

PREAMBULE  

Derrick Bird a tué douze personnes au cours d'une fusillade que personne ne s'explique...  

ce chauffeur de 52 ans qui a abattu mercredi de sang froid douze personnes et blessé onze autres - dont trois grièvement - avant de mettre fin à ses jours dans un bois de Cumbria, au nord-ouest de l'Angleterre.

Un «type gentil» et sans histoire. «Un gars sympa, rien qui sorte de l'ordinaire.» Ceux qui l'ont connu n'en reviennent pas, et pourtant «Birdie» a tué douze personnes et en a blessé plusieurs autres en ouvrant le feu dans une zone touristique du nord ouest de l'Angleterre. Et personne ne comprend ce qui a pu passer par la tête de ce chauffeur de taxi de 52 ans.  

Vie sociale de Derrick BIRD  

Divorcé, père de deux enfants et jeune grand-père, il fréquentait le pub de Michelle Haigh, qui décrit «un gars normal» qui «venait au pub boire quelques bières, discuter avec ses amis et rentrait à la maison». Tranquille, toujours agréable, jamais de mauvaise humeur... Ses collègues et ses voisins sont unanimes.  

Derrick Bird n'avait «pas de passé» troublé et «avait mené une vie tranquille», résume le révérend John Bannister, pasteur de Whitehaven  

Causes probables du passage à l’action  

Une histoire de succession est évoquée par les médias. Derrick Bird aurait en effet été en conflit avec sa famille au sujet du testament de sa mère. La police a confirmé que l'avocat de la famille, Kevin J. Commons, était au nombre des victimes, et selon le Times, Birdie aurait même tué son frère jumeau David.  

Selon les premiers témoignages recueillis, l'homme se serait en effet disputé avec son frère jumeau, David, au sujet du testament de leur mère, gravement malade, et l'aurait abattu. Il s'en serait ensuite pris à l'avocat de la famille, Kevin Commons, 60 ans.  

Parmi les victimes, on compte ainsi plusieurs conducteurs de taxi, liés au différend qu'il aurait eu la veille sur son lieu de travail, mais aussi de parfaits étrangers : un jeune fermier attendant devant la clôture de sa propriété, une vieille dame en train de faire ses courses, un cycliste....Avec, de façon quasi-systématique, le même mode opératoire : depuis son siège, Derrick Bird faisait signe à ses futures victimes de s'approcher avant de les abattre

Partager cet article

Repost 0
Published by AUDELINE - dans TUEURS DE MASSE
commenter cet article

commentaires