Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 11:19
paul-bernardo.jpg
Nom Paul BERNARDO et Karla HOMOLKA
Surnom : « Ken et Barbie »
Né le : 27.08.1964 à TORONTO(lui) – 04.05.1970 à PORT CREDIT(elle)
Mort le : Toujours en vie
Tueurs en série canadiens
 
PREAMBULE
 
Ce couple de Canadiens, marié, bien sous tout rapport, habitant aux alentours de Toronto, a violé au moins 20 femmes, et assassiné 3 adolescentes, dont la propre soeur de Karla. Et, vu les lenteurs de la police, ils n’auraient peut-être jamais été arrêtés si Bernardo n’avait fini par se lasser d’Homolka et s’était mis la battre, ce qu’elle n’a pu supporter venant de son "chéri".
 
La vie familiale de PAUL BERNARDO
 
Sa mère
Marylin a été adoptée par un éminent avocat de Toronto, Gerald
Eastman, et avait été élevée par des parents doux et heureux.. Son mariage avec Kenneth ne la rendant pas heureuse, elle finit par devenir dépressive, se mit à grossir énormément et s’enferma régulièrement dans le sous sol de leur maison. Les enfants furent très vite soumis à eux mêmes.
Son père
Kenneth Bernardo, était fils d’un immigré italien, un homme brutal
avec son épouse et ses enfants. Reconnu comme voyeur ayant presque violé une fillette. A violé très régulièrement sa propre fille pendant des années. Paul finira par l’apprendre.
Mariage des parents
1960 : La situation se dégrada très vite et sa mère Marylin, prit comme amant un ex petit ami dont elle eu 1 fils => PAUL. Son père « Kenneth » reconnut malgré tout l’enfant.
Son enfance
il était poli, bien élevé, bon à l’école, un peu timide, et s’était engagé chez les scouts. Les enfants l’adoraient et il aimait passer du temps avec eux. Les adolescentes l’aimaient également. Il était beau, timide et romantique. Il était également intelligent et travaillait bien au lycée. Il voulait "devenir quelqu’un" et réussir dans la vie.
16 ans
Paul se disputa violemment avec sa mère qu’il méprisait de plus en en plus. (il était devenu très proche de son père). Lors de cette violente dispute, sa mère lui annonça qu’il était un enfant illégitime. Il ne s’en remit jamais. Il fut littéralement anéanti par le fait que sa mère lui ait menti, que sa propre existence soit basée sur un mensonge. Il se mit à insulter sa mère, la traitant de "putain". Elle lui répondait en le traitant de "bâtard", reportant sans doute sur son fils la haine qu’elle éprouvait pour son époux.
16 ans
Dès lors qu’il apprit que son père violait sa sœur régulièrement, il eut très rapidement une vision des femmes très dégradée. Il fit alors la connaissance de jeunes voyous ayant des relations sexuelles avec des filles faciles.
 Vie professionnelle 16-18 ans
bernardo-jeune.jpg
Il trouva rapidement du travail chez AMWAY (société financière), qui lui donna rapidement l’envie de gagner de l’argent à profusion. Il se fit de nouveaux amis et passa vite son temps dans les bars à embobiner des filles en leur faisant croire une vie de futur millionnaire.
Vie universitaire
Dès sa première année, son attitude sexuelle changea, et il se mit à battre ses petites amies et à les forcer à avoir des relations sexuelles.
1987
Paul obtient son diplôme et devient comptable dans une grande société.
 
La vie familiale de KARLA HOMOLKA
 
Parents
parents-karla-homolka.jpg
petits bourgeois tranquilles et aimants, Karel et Dorothy Homolka. Karel avait fui la dictature tchécoslovaque et s’était installé aux USA, où il avait épousé Dorothy et avait créé une petite société avec des amis. Son seul défaut était qu’il était un peu porté sur la boisson.
Frères et sœurs
Karla avait deux soeurs, Tammy et Lori, avec qui elle s’entendait bien.
Ecole
Appréciée de ses camarades. A fait partie d’une chorale.
Enfance
Adorait les animaux. Se mettait très rarement en colère. À la fin du lycée, toutefois, son comportement changea et elle se mit à moins travailler en classe. Elle sortait avec une bande d’amis qui séchaient parfois les cours et buvaient un peu trop. Les parents Karla pensèrent que son attitude était liée à la "crise de l’adolescence".
 
Leur rencontre
 

bernardo.JPG150px-KarlaHomolka.jpgOctobre 1987
 : Karla se rendit à une convention avec une amie. Elle rencontra Paul Bernardo, 23 ans, dans un café, lui aussi avec un ami. Les filles invitèrent les garçons dans leur chambre pour regarder la télé... À la grande surprise de son amie, Karla coucha avec Paul dès ce soir-là, alors que l’amie de Karla et celui de Bernardo étaient assis, terriblement gênés, à quelques mètres. Karla Homolka expliqua plus tard à son amie qu’elle avait su immédiatement qu’ils allaient se marier parce qu’elle était tout de suite tombée amoureuse de lui...
Paul Bernardo, qui fantasmait sur les adolescentes, manipula facilement la jeune Karla. Il commença par la taquiner, puis arriva en retard à leurs rendez-vous et finalement lui fit réaliser tous ses fantasmes sexuels.Il avait toujours voulu avoir quelqu’un complètement en son pouvoir, comme son père le faisait avec sa mère. Son rêve se réalisait. Ils devinrent sexuellement obsédés l’un par l’autre. Au contraire des autres filles qui le fuyaient, Karla encourageait le comportement sadique de Paul. Il lui annonça qu’il avait commencé à violer des femmes dans le quartier de Scarborough. Karla lui répondit que c’était "cool" !
 
KarlaHomolkaPaulBernardo.jpg29.06.1991 : Mariage de Paul et Karla (ils ont déjà deux meurtres à leur actif).
 
Le même jour, le corps démembré de Leslie Mahaffy enfermé dans des blocs de béton fut retrouvé à moitié immergé dans le lac Gibson. La fillette fut identifiée grâce à ses dents.
 
1992 : Paul se met à battre KARLA de manière très régulière. La mère de Paul est suivi à ce moment là par un psychaitre, et son père vient de purger 9 mois de prison pour « agression sexuelle sur mineur « .

-Karla-frappee.jpg6 janvier 1993
lors d’une terrible querelle, Paul Bernardo frappa violemment Karla avec une lampe-torche. Les blessures furent si graves qu’elle fut admise d’urgence à l’hôpital général de St Catherine. Ses parents lui rendirent visite et, la voyant dans cet état, la convainquirent de quitter Bernardo et de porter plainte.Elle alla s’installer chez son oncle et sa tante afin que Bernardo (qui ne les connaissait pas) ne puisse la localiser.Le lendemain, Paul Bernardo fut arrêté par la police, inculpé de coups et blessures, et relâché.Il était fou de rage et, en représailles, il fit changer toutes les serrures de leur maison.
 
 
Les victimes
 
Mai 1987
premier viol de Paul dans son quartier natal de Scarborough, sur une femme de 21 ans, qu’il sodomisa et brutalisa.
1988
il avait violé au moins 13 jeunes femmes et n’avait aucune envie de s’arrêter. La police tournait en rond, bien que les enquêteurs aient prélevé des échantillons de spermes et d’autres preuves physiques sur les victimes. Ils possédaient également un très bon portrait-robot, établi grâce aux témoignages de certaines victimes.
1990
Diffusion du portrait robot au public.
23.12.1990
Viol et meurtre de Tammy HOMOLKA, sœur de Karla (voir infra)
1991
Jane 15 ans è Violée
15.06.1991
leslie-mahaffy.JPG
Leslie Mahaffy 14 ans. La nuit où elle disparut, elle était sortie avec des amis et, lorsqu’elle rentra chez ses parents, à 2 heures du matin, elle trouva la porte fermée. Elle marchait autour de sa maison, cherchant un moyen d’entrer sans réveiller ses parents, lorsqu’elle rencontra Paul Bernardo, entièrement vêtu de noir, avançant dans son jardin. Elle lui demanda ce qu’il faisait là et il lui répondit tout simplement qu’il rôdait dans le voisinage pour cambrioler des maisons. Leslie, rebelle et naïve, n’y vit pas de problème. Elle lui demanda s’il avait une cigarette, il répondit par l’affirmative et dit qu’elles étaient dans sa voiture. Elle le suivit jusque-là, il la convainquit de monter sur le siège passager, puis il la menaça avec un couteau. Il le pointa sur sa gorge, démarra et fonça dans la nuit.Il lui banda les yeux avec un pull à col roulé et la conduisit jusqu’au "petit nid d’amour" qu’il partageait avec Karla. Celle-ci dormait, mais Paul était tellement excité par sa prise qu’il la réveilla pour s’en vanter. Il dit à Karla de rester dans sa chambre, à l’étage. C’était temporaire, évidemment, car il avait l’intention de faire participer Karla à tous les "jeux" qu’il prévoyait pour sa captive. Karla se rendormit, tout simplement. Paul déshabilla Leslie, alluma son caméscope et la viola. Ses cris réveillèrent Karla, qui se joignit à son fiancé. Il lui indiqua ce qu’elle devait faire, puis lui confia le caméscope pour qu’elle le filme alors qu’il sodomisait l’adolescente.
Cette fois-ci, le couple n’avait pas l’intention de laisser leur victime partir. Paul l’étouffa et la démembra avec une scie électrique. Il plaça les morceaux dans des boîtes remplies de ciment frais.
30.11.1991
Terri Anderson, 14 ans
16.04.1992
kristen-french.JPG
Kristen French, 15 ans, fut enlevée sur le parking d’une église, devant sept témoins. Karla Homolka avait fait semblant de s’être perdue et avait demandé son chemin à l’adolescente, l’attirant vers la voiture. Alors que Kristen regardait la carte de Karla par la fenêtre, Bernardo avait surgi avec un couteau et l’avait forcé à entrer dans le véhicule.
Ils la ramenèrent chez eux et la torturèrent durant trois longues journées. Lorsque Paul Bernardo se fut lassé de Kristen, il l’étrangla avec un câble électrique. Il viola le corps de l’adolescente, encore une fois. Tout, absolument tout fut filmé avec le caméscope. Le corps nu de Kristen fut découvert le 30 avril 1992 dans un petit dépôt d’ordures.
 
Leur complicité
 
Karla savait que Paul était le "violeur de Scarborough" et, au lieu de le dénoncer, elle l’encourageait. L’une des victimes expliqua aux policiers qu’elle avait vu une femme avec le violeur, et qu’elle avait un caméscope. Mais les enquêteurs mirent ce témoignage de côté, considérant qu’il était le résultat d’une hystérie provoquée par le viol...

1990 
: ils se fiancent. Paul étant fortement déçu de ne pas être le premier partenaire de Karla lui demande en échange de s’arranger pour qu’il puisse violer sa jeune sœur Tammy.
 
TammyHomolka.jpgAu début, Karla Homolka refusa, mais Paul insista tellement qu’elle finit par se convaincre qu’elle était responsable de son mécontentement et qu’elle devait réparer son erreur. La volonté de Bernardo de filmer le viol lui sembla tout aussi logique.
 
L’adolescente fut violée et filmée le soir du 23.12.1990 alors même que ses parents se trouvaient à l’étage du dessus.
 
Lui ayant donné une forte dose de barbituriques, ils se rendirent compte au bout d’un moment, qu’elle ne respirait plus et qu’elle avait vomi. Ils la rhabillèrent , appelèrent une ambulance, mais il était déjà trop tard.
 
Ils ne furent cependant pas inquiétés ni soupçonnés, la mort de la jeune Tammy fut attribué à un étouffement suite à vomissements inspirés dans ses poumons.
 
Peu de temps après le mort de Tammy, Paul et Karla passèrent une soirée dans la chambre de la défunte. Karla revêtit des vêtements ayant appartenus à sa soeur et ils couchèrent ensemble. Cet épisode fut filmé par leur caméscope (... et utilisé contre Bernardo durant son procès).
 
Bernado ennuyé par la mort de Tammy reprochait souvent à Karla sa disparition. Dans l’espoir de se faire pardonner, Homolka voulut trouver une autre fille qui remplacerait sa soeur. Elle connaissait une adolescente de 15 ans, Jane, qui ressemblait beaucoup à Tammy. Jane idolâtrait Karla et accepta avec plaisir son invitation chez elle, en l’absence de Paul. Elle fut droguée ( halcion dans ses verres d’alcool) et lorsqu’elle sombra dans l’inconscience, Homolka appela Paul. Elle fut violée et filmée également. Ils la laissèrent partir le lendemain sans qu’elle se doute de quelque chose.
 
L’enquête et la condamnation
 
1990 : Diffusion du portrait robot de Paul au public. Tout de suite, il y eut de très nombreux appels.
des amis et des collègues contactèrent la police, qui alla rendre visite à Bernardo. Il semblait si poli et sympathique que les enquêteurs eurent du mal à le soupçonner. Ils lui demandèrent malgré tout des échantillons de sang, de salive et de cheveux afin de procéder à des tests sanguins et ADN. Mais 230 autres hommes avaient fourni des échantillons, et il fallut beaucoup de temps pour réaliser tous les tests ADN.
 
1992 : Les enquêteurs créèrent une force spéciale, la "Green Ribbon Task Force", qui allait se consacrer uniquement au meurtre de Kristen French. Leur quartier général fut établi à St Catherine. On demanda également l’aide du FBI. A la même époque, les 230 tests sanguins dans l’enquête sur le violeur de Scarborough avaient enfin été accomplis. Seuls 5 des 230 échantillons correspondaient au groupe sanguin du violeur. Paul Bernardo était l’un des cinq.Des tests supplémentaires, analysant l’ADN, furent donc demandés sur ces 5 échantillons. Mais à cette époque, le "violeur de Scarborough" ne faisait plus parler de lui et l’affaire n’avait plus ni l’urgence ni la gravité qu’elle avait en 1990.Les échantillons furent donc placés en bas de la pile. Paul BERNARDO fut de nouveau entendu, mais sa coopération fut telle que les policiers le laissèrent tranquilles.
 
23 mai 1992 :Le corps de Terri ANDERSON fut retrouvé dans le lac Ontario à Port Dalhousie. La cause de la mort fut attribuée à de l’alcool et de la prise de LSD. Les parents furent très surpris, leur fille étant plutôt considérée comme une enfant modèle.
 
Février 1993 le laboratoire forensique de Toronto analysa enfin l’échantillon de sang de Paul Bernardo. Les tests conclurent qu’il était bien le violeur de Scarborough.
 
Les enquêteurs placèrent Bernardo sous surveillance. Ils apprirent rapidement qu’il avait été inculpé de coups et blessures sur son épouse, Karla. La police de Toronto et la force spéciale voulurent interroger Karla. Ils voulurent également prendre ses empreintes digitales et l’interroger sur une montre Mickey en sa possession, qui ressemblait étrangement à celle que Kristen French portait lorsqu’elle avait été enlevée.
 
Des policiers de Toronto interrogèrent Karla durant cinq heures. Ils lui apprirent qu’ils avaient relié les viols de Scarborough aux meurtres de French et Mahaffy. Homolka se montra charmante, charmeuse, mais n’admit rien face aux enquêteurs. Elle avoua par contre à son oncle que Paul Bernardo était bien le violeur de Scarborough et l’assassin des deux adolescentes. Son oncle lui conseilla de prendre un avocat, ce qu’elle fit.
 
17 février 1993 Paul Bernardo fut arrêté puis inculpé de 43 viols et agressions sexuelles.
 
Il venait de changer de nom, demande qu’il avait fait des mois auparavant, par convenance personnelle. Il s’appelait à présent Paul Teale.
 
mi-février 1993 l’avocat de Karla (défense) et Murray Segal,(accusation du bureau du procureur)
parvinrent à un accord (un "plea bargain", en droit anglo-saxon), qu’ils rendirent public.
 
Karla allait être condamnée à 12 ans de prison pour les deux victimes, Leslie Mahaffy et Kristen French. Elle pourrait être libérée sur parole au 1/4 de sa peine si elle se conduisait bien. En échange, Karla s’engageait à dire absolument toute la vérité sur sa participation aux crimes et tout ce qu’elle savait sur eux.
 
19 février 1993 la police fouilla la maison de Paul et Karla Bernardo. Grâce aux indications de Karla, les enquêteurs saisirent une grande quantité de preuves. Ils emmenèrent tout, des canalisations des toilettes à l’évier de la cuisine. Ils découvrirent que Bernardo avait gardé le compte, par écrit, de tous ses viols à Scarborough.Ils trouvèrent également une collection de livres et des vidéos sur les déviations sexuelles, la pornographie et les tueurs en série : certains appartenaient à Bernardo, d’autres à Karla Homolka.
 
Ils mirent également la main sur une courte vidéo montrant Karla en train de coucher avec deux prostituées, sous les encouragements de Bernardo.
 
Mars 1993, Karla fut admise dans un hôpital psychiatrique pour une évaluation. On lui donna de lourdes doses de calmants. Elle trouva la force d’écrire une lettre à ses parents et à sa soeur, Lori, où elle leur expliqua que Paul et elle étaient "responsables de la mort de Tammy". "Il m’a menacée physiquement et m’a abusée émotionnellement lorsque j’ai refusé".
 
Cette image de femme apeurée et soumise était celle qu’elle allait toujours présenter par la suite.Le psychologue de Karla, le docteur Malcolm, conclut que Karla "savait ce qui se passait, mais se sentait totalement impuissante et incapable d’agir pour se défendre elle-même ou qui que ce soit d’autre.
 
28.06.1993 : Début du procès de Karla.
 
06.07.1993 : Karla Homolka fut reconnu coupable des homicides de Leslie Mahaffy et Kristen French, pour lesquels elle avait plaidé coupable, et fut condamnée à une peine totale de 12 ans de prison.
 
08.1993 : Elle entame une procédure de divorce
 
04.1994 : Divorce entre Paul BERNARDO et Karla HOMOLOKA
 
1995 : Les policiers trouvèrent les cassettes dans le plafond de la maison de Bernardo, sur aveu de l’ancien avocat de Paul BERNARDO.
 
01.09.1995 : Paul BERNARDO est condamné à la prison à Vie.
 
3 novembre 1995, Bernardo fut déclaré coupable de plusieurs des viols de Scarborough et fut déclaré "criminel dangereux" (dangerous offender). Dans le système judiciaire canadien, cela signifie qu’il sera emprisonné indéfiniment.Il est incarcéré au pénitencier de Kingston, dans une cellule qui l’isole des autres détenus, pour sa propre sécurité, et est filmé 24h sur 24 par une caméra de surveillance.
 
Le plus
 
Les terribles cassettes vidéo furent détruites en décembre 2001, après une longue bataille juridique menée par les familles Mahaffy et French.
 
Karla Homolka fut d’abord incarcérée à la prison québécoise de Joliette, considérée comme un "club Med" mais où les détenues doivent travailler et pointer si elles veulent manger.
 
En 1997, elle déclina une possibilité de demander sa libération sur parole, déclarant qu’elle craignait pour sa vie si elle était libérée. Elle suivit des cours de psychologie. Elle continuait à se préoccuper de son apparence et faisait de l’exercice.
Puis, les autorités, poussées par l’opinion publique, commencèrent à réaliser qu’elles avaient peut-être, malgré tout, commis une erreur en ne condamnant Karla Homolka qu’à 12 ans de prison.
 
En avril 2001, Homolka fut transférée dans une prison de haute sécurité, à Sainte-Anne-des-Plaines. Là, elle n’étudiait plus, ne travaillait plus, et passait ses journées à regarder la télé ou à discuter avec ses codétenues, meurtrières comme elle.
 
Elle fut transférée dans une autre aile lorsque l’on apprit qu’elle avait une relation avec un détenu masculin, un français, assassin et pervers sexuel violent.
 
Le 17 janvier 2003, le bureau national des libérations sur paroles a ordonné que Karla Homolka reste en prison jusqu’à ce que les 12 années auxquelles elle a été condamnée soient totalement passées.
 
En juin 2003, Homolka est retourné à la prison de Joliette, dans une nouvelle aile de sécurité maximum.

juillet 2005
Karla Homolka a été libérée en, à l’âge de 35 ans, et a exprimé dans une interview télévisée son désir de s’installer à Montréal.
 
karla-libre.jpgKarla Homolka (qui a demandé à changer de nom) est donc libre comme l’air. Ou plutôt, le serait si les médias ne la suivaient pas inlassablement...
 
Karla Homolka représente toujours un danger pour la société.

Partager cet article

Repost 0
Published by Stephanie MARION - dans COUPLES SERIAL KILLERS
commenter cet article

commentaires

Dominique Cauvin 05/02/2012 00:10


Quel couple diabolique. J'en ai des frissons. Quand je pense que ce monstre risque de sortir en 2020 ! Et elle, 12 ans de prison, elle s'en est bien sortie en jouant l'assujettie. Si il
recommence, j'espere que la police sera sur son dos s'il sort car meme a 56 ans il fera encore des atrocites.  La police a ete vraiment laxiste... Dans des cas tels que celui-ci, je suis
pour la peine de mort.